Pages

dimanche 17 avril 2016

Semaine symphonie : 15/16

Introduction (cadenza)

La maison n'a pas désempli de toute la semaine - j'adore recevoir ou voyager la première semaine des vacances et me "poser" la seconde, j'ai l'impression que les vacances durent plus longtemps ainsi !

Voici la symphonie de notre semaine - en sept parties à l'instar des sept jours de la semaine, n'en déplaise à l'école viennoise... 😉

1er mouvement : le palais idéal du facteur Cheval (sentito)


Si vous passez dans la Drôme, ne ratez pas ce chef d’œuvre de l'architecture naïve, curieusement assez méconnu malgré son influence directe sur des "grands" tels que Friedensreich Hundertwasser ou Niki de Saint Phalle... Monument d'obstination, témoignant dans chacun de ses plis pierreux de l'humilité mêlée d'orgueil de l'artiste du terroir, ce palais est un rêve à ciel ouvert...

Et une fois de plus, je suis impressionnée par la concentration et l'intérêt de mes enfants face à l'Art. Après avoir tout exploré au pas de course, tout observé avec minutie, tout décrit avec enthousiasme, tout questionné, tout écouté lors de la visite au musée, ils témoignent dans leurs remarques de leur compréhension profonde de l’œuvre. Ainsi, Antonin, alors que nous quittons les lieux :

"Moi aussi, maintenant, j'ai envie de rêver à tout ça !"
😊

2e mouvement : Tourte printanière (delicato)


Dans la catégorie des recettes "épate belle-mère" 😉, voici une simple tourte aux fruits rouges : la croûte du dessus est remplacée par des motifs printaniers découpés à l'emporte-pièce... par les enfants bien sûr ! Le petit effet est garanti auprès des convives, et c'est une jolie activité de vie pratique pour les petits...

3e mouvement : Le nez au sol (et les doigts sales) (ad libitum)

Louiselle en ville...

Quand Louiselle ne s'occupe pas de ses animaux en peluche, elle se passionne pour les petites bêtes de la Nature. Les insectes la fascinent littéralement - et parmi eux, les gendarmes, peut-être parce que les petits pyrrhocores, très abondants par ici, se laissent attraper assez mollement. Malgré les soins pressants qu'elle leur prodigue (et, il faut bien l'admettre, sans doute bien souvent à cause d'eux...), les bestioles ont une certaine tendance à passer de vie à trépas. Qu'à cela ne tienne, la Damoiselle promène tendrement leurs petits cadavres, en les brandissant sous le nez des passants :

"Tu as vu mon gendarme mort ??"
:-/

... et Louiselle à la campagne.

4e mouvement : Escapade lyonnaise (a due)


Cette semaine, mon homme et moi avons profité de pouvoir faire garder les enfants pour nous offrir une escapade en amoureux - pas loin, pas longtemps, mais suffisamment pour être dépaysés. Je suis si peu habituée à vivre quelques minutes sans enfant que la moindre coupure a un effet littéralement grisant. Mais cela ne dure guère, et après m'avoir distraite quelques heures, la vacuité de la grande ville m’oppresse. Son message omniprésent et hypocrite ("Amusez-vous, ne vous souciez de rien, tout est sous contrôle !") parvient à m'angoisser assez vite... et je suis bien contente de retrouver ma campagne.

Et mes enfants. 😉

5e mouvement : Eckolo, de Remember (coloratura)


Dénichés au LaM de Villeneuve d'Ascq (Lillois, ne ratez pas l'expo Modigliani !!), voici deux jeux d'art qui ont été offerts aux enfants par notre famille nordiste.

Le premier, offert officiellement à Antonin, lui a rappelé ses Triominos chéris. Le jeu peut se jouer en équipe de manière similaire, mais nous le préférons comme exercice de patience : penchés sur les pièces, nous essayons de construire la plus grande mosaïque possible en suivant l'inspiration du moment...

Un gros coup de cœur !


6e mouvement : Formes, chez Mango Jeunesse (con espressione)

En manteau dans la maison, et alors ? 😉

Le deuxième cadeau, destiné plus spécifiquement à Louiselle mais qui plait également beaucoup à son frère, est signé Virginia Arraga de Malherbe et se veut une invitation à créer en 3D. J'aime décidément beaucoup cette  manière de faire de la géométrie concrète en liant art et mathématiques. Les pièces sont hélas un peu fragiles et je ne sais combien de temps les vaisseaux spatiaux alambiqués qu'elles permettent orneront notre salon... En attendant, c'est un vrai succès - et un sans faute pour Tante Isabelle, merci à elle ! 😊

7e mouvement : Dessins (a piacere)


Un soleil souriant, des fleurs posées au même niveau, dotées d'un cœur circulaire, de pétales réguliers et de feuilles en quinconce ? Une herbe drue en bas, et une pluie, non moins drue, en haut de la feuille ? Un arc-en-ciel digne de Grimms - et doté des "bonnes" couleurs, s'il-vous plait ?

Pas de doute. Le Damoiseau, pourtant amoureux farouche de représentations abstraites, entre dans le schématisme. M'en voilà toute chose.

Quant aux travaux de la Damoiselle, ils sont à couper le souffle, en ce moment !

Le travail sérieux et serré de graphie ("pré-écriture") se mêle à un vrai souci de symétrie et d'occupation de l'espace. Ajoutez à cela que les dessins de Louiselle racontent toujours une histoire et qu'elle a toujours beaucoup à en dire ("pré-symbolisme") : ici par exemple, il est question d'une tempête sur tablette, qui déborde de l'écran à un certain moment. Et de deux soleils qui sont amoureux l'un de l'autre. Oh, my. Je suis fan. 😊



Bonne semaine chez vous ! 😊

8 commentaires:

  1. Les jeux Rememeber sont superbes. "Memino" (http://www.remember.de/fr/Jeux/Jeux-de-damier/Memino/REMEMBER-Memino.html?listtype=search&searchparam=memino) est très sympa aussi, un peu dans l'esprit du Qwirckle (http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/qwirkle-0)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouah, superbe, merci pour la référence !! :-)

      Supprimer
  2. Belle semaine !!!
    Le rythme des vacances est propice aux découvertes et aux beaux moments ou mouvements ;-)
    Profitez-en bien encore...

    RépondreSupprimer
  3. l'expo Modigliani attire un monde fou, même en semaine et en étant ief nous n'avons pu y entrer les premiers temps. Du coup nous avons laissé couler un bon mois avant de nous y rendre, façon de s'y préparer différemment à l'aide des livres et du net.
    Je suis très intéressée par "le palais idéal du facteur cheval" Nous n'en serons pas très loin cet été j'espère bien y faire une petite visite. Merci pour cette belle découverte!

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup les jeux d'artiste également, ils sont si beaux ! Le jeu de Louiselle ressemble au jeu de sculpture géante d'Hervé Tullet qui a beaucoup plu à mes enfants également !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Elsa!!!!!!!!alors que conseilles tu pour une escapade dans la Drome avec les enfants?avis à activitesmaison si c'est ton coin;-)merci beaucoup!!!!!Sofia!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, Sofia : Le palais du facteur Cheval ! :-D
      Sinon, il y a le jardin des fontaines pétrifiantes qui nous a vraiment plu (pas vraiment dans la Drôme, mais en lisière...).
      Pour le reste, je laisse la parole à Activités maison, car c'est un département que je ne connais pas bien encore... Et je veux bien des bons plans, moi aussi ! :-)

      Un site pour t'inspirer :
      http://www.ladrometourisme.com/fr/je-prepare/lieu-de-visite/sorties-en-famille.html

      Tu comptes passer dans le coin ? Tu es d'où ?

      Supprimer