Pages

lundi 18 avril 2016

Lire les déterminants

 

Il y a quelques mois, je fournissais à Antonin une enveloppe de "mots outils", vous souvenez-vous ?

Seulement, voilà : si le Damoiseau aime toujours beaucoup ces étiquettes, il n'apprend pas les mots en les "photographiant" visuellement ; il a un rapport très analytique aux choses. Pour l'anecdote, les fameux exercices de "pré-lecture" proposés à l'école, typiques de la maternelle, dans lesquels on demande à l'enfant de reconnaitre un mot dans une série, l'ont longtemps mis en échec... Un jour, je lui ai glissé que face à ce type d'exercice, s'il n'arrivait pas à "reconnaitre", il pouvait LIRE, tout simplement ! 😄 Depuis, il les exécute les doigts dans le nez ! 😄

Bref, j'ai ressenti dernièrement son besoin de faire un petit point sur certains mots archi-courants, les déterminants : le "un" était parfois confondu avec le "une". De plus, je voulais m'appuyer sur le fait qu'Antonin sache reconnaitre le "les" sans hésitation pour ancrer du même coup tous les déterminants ayant la même structure orthographo-phonique (oui, j'invente des mots, et alors ? 😄) : des, ses, mes, tes.

Au boulot ! Voilà donc la petite séquence qu'il a réalisé hier :

1. Tri d'objets selon le genre et le nombre


On part du concret : Antonin trie quelques objets récoltés dans la maison sous les étiquettes correspondantes. Ce genre d'exercice se passe de consigne, et il adore ! C'est l'occasion de lire, sans en avoir l'air, ces fameux "un", "une" et "des" en situation. et de vérifier que l'enfant connait la nature des mots - de plus, pour "jumelles" et "ciseaux", le pluriel s'impose.


L'exercice ne pose aucun problème au Damoiseau, comme je m'y attendais. Il ne s'agit pas de mettre l'enfant en difficulté, mais de lui permettre de manipuler ce qu'il connait déjà afin d'approfondir et de construire des liens entre ses savoirs.

2. Pêche aux mots


Voilà un exercice que j'adore et qui permet de mettre le jeune lecteur dans une situation authentique : après avoir étudié un son ou un mot, on recherche ses occurrences dans un album. Ici, nous nous apercevons vite que le "des" a de nombreux cousins : "les", "mes", "ses"...

3. Exercices d'application : entourer...


On termine par quelques "exercices" rapidement improvisés sur l'ardoise magique : ici Antonin doit entourer tous les "un", par exemple.

... ou lire.


Ou bien : voici une série de mots à lire. Je m'appuie sur le connu ("les" et "des" sont maitrisés) pour aller vers le moins familier ("ses", "tes", "mes"). Je donne toujours des exemples à l'oral ("Ses : comme ses chaussures à lui, les chaussures de Papa.") : c'est essentiel pour que l'enfant lie l'orthographe du mot à sa signification - en fait, à sa nature grammaticale, même si nous ne faisons pas encore d'analyse logique modélisée.

Un autre jeu de lecture consiste à lire très vite un mot que j'écris (en me cachant théâtralement) sur l'ardoise : un, une, des, son, mes, le... Succès garanti ! 😊

Antonin a voulu clôturer la séance par la lecture de quelques lignes dans son livre de lecture. Ce n'était pas prémédité, mais c'est idéal pour ancrer tout cela dans un contexte de phrases.

Le tout prend à peu près 15 minutes. Il est plus long d'écrire le présent article que de monter et exécuter cette modeste (mais efficace !) activité ! 😄

Je profite de ce petit article du matin pour souhaiter une bonne journée à tout les travailleurs, petits et grands, qui ont fait leur rentrée aujourd'hui... et aussi à tous les veinards qui sont encore en vacances !

Bon lundi à tous ! 😊

9 commentaires:

  1. Mon commentaire n'a rien à voir avec l'histoire, simplement j'ai un trou :
    Ma fille commence à bien maitriser la comptine numérique de 1 à 10 (on a encore des trous bien sûr, elle a 2ans le mois prochain), comment je l'aide ? Je dénombre le plus souvent possible ? Je vois bien qu'elle maitrise le concept de "1" et de "2" parce qu'elle a "2" chaussettes, et "2" doudous et qu'elle sait dire : "oh pas 2, l'est où l'autre ?" simplement, ça s'arrête là (et c'est bien normal). Elle commence à maitriser aussi le "plus grand", "plus petit" et le "pas"/"plus" (bien qu'elle m'est fait bien rire l'autre jour au parc quand je lui ai dit : il n'y a plus personne, elle m'a demandé "l'est où personne ?" bin oui...) sinon niveau langage on est en pleine explosion de couleurs (elle réclame et commence à maitriser celles qui reviennent le plus souvent : bleu, rouge, vert, jaune)
    Simplement, je ne sais pas vers quoi la diriger pour asseoir ce qu'elle connait et poursuivre dans le reste.
    Elle maitrise et aime la mise en paire et nommer nos cartes de nomenclatures (fruits et légumes, vêtements et animaux)

    Voilà, c'est un peu confus, mais si tu as des pistes ou des vieux articles à me suggérer pour continuer tranquillement l'exploration du langage, des chiffres et des couleurs, je suis preneuse (j'ai laissé tomber les boîtes de couleurs, je vais lui faire faire des mises en paires autrement, mais j'ai du mal à proposer pour le moment, c'est trop confus dans ma tête à moi)

    Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Myriam !

      - Pour la "comptine" numérique (qui porte bien son nom), il s'agit de "par cœur", donc effectivement les comptines telles que "1, 2, 3 nous irons au bois" sont bien efficaces, ainsi que les livres à compter. Le mieux est de les emprunter à la bibli, d'une part parce que je trouve que pour cette tranche d'âge il n'y a pas grand chose de transcendant qui mérite qu'on l'achète, d'autre part parce que les intérêts de l'enfant évoluent très vite à ce stade.

      - Pour les couleurs, à cet âge, c'est surtout via des jeux de manipulation et d'observation (étayés par l'adulte qui verbalise) que les choses se construisent... Ce que tu fais déjà, quoi ! :-D (Tu as vu comme mes réponses sont aidantes, parfois ?). Pour t'inspirer, tu trouveras des "récap" bien illustrées sur le net, comme celle-ci : http://www.racheous.com/montessori-home/montessori-toddler-colour/

      Lorsque le tri par couleurs surgira (c'est encore un grand must ici, je retrouve les kaplas trié par couleurs et surmontés d'objets hétéroclites de la même nuance...), ce jeu-là est sympa à fabriquer, je trouve : http://www.naturalbeachliving.com/2014/07/easy-and-fun-activities-for-teaching-colors.html

      - Quant au langage, il est "travaillé" en permanence, via toutes les situations et tous les objets rencontrés : livres, puzzles, nomenclatures et imagiers... On peut penser aussi aux jeux sonores ("Le jardin des sons" est un bon outil par exemple) qui permet une "mise en corps" du langage (je me comprends) des plus intéressantes...

      En tout cas, bravo pour le point sur les compétences et les goûts de ta fille, voilà une petite qui est bien observée ! ;-)

      Supprimer
    2. Myriam Dalstein19 avril 2016 à 20:55

      Merci pour la réponse :)
      On achète beaucoup de livres par ici, mais plus pour les tranches d'au-dessus qui l'intéressent déjà (les p'tits docs ont la côte) et on emprunte à la bibliothèque les "tiens il est bien" que je n'achèterai pas. J'ai un livre sur les couleurs, et ça suffit pour la maison :)

      Il faut que je ressorte le jardin des sons, j'avais un peu laissé de côté par manque de temps. Surtout qu'elle se réintéresse à ses instruments de musique depuis quelques jours.

      Je te dirais que sans ton blog (et d'autres) je n'aurai sûrement pas autant été dans l'observation. C'est dingue ce qu'on apprend sur nos enfants quand on les regarde jouer au lieu de jouer pour eux ;)

      Supprimer
    3. Tu en parlais et le voilà ;) le tri de couleur : hier les perles (elle a sortie que les bleue et les a mis sur un livre à couverture... bleu et ne voulait pas les ranger. Ce soir elle a fait ça : Lego

      Supprimer
  2. A 2 ans c'est surtout le langage qui peut évoluer à l'aide de jeux de doigts (exemple: "Mr Pouce"),de chansons (exemple: "tourne, tourne petit moulin"), d'albums (il y a même des albums à compter). Pour les couleurs, il y a l'album "Lulu" d'Alex Sanders qui est intéressant.Par le biais de la musique l'enfant apprend beaucoup de choses: http://arbmusic.com/38-compt. Il apprend aussi avec des activités de motricité fine (exemple: peinture au doigt ou à l'éponge)...voilà, voilà quelques idées d'une enseignante à la retraite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Myriam Dalstein19 avril 2016 à 08:04

      Merci, on chante et joue avec les doigts déjà beaucoup.
      Elle connait une bonne vingtaine de comptines avec geste entre la crèche et la maison.
      La peinture, c'est prévu avec les beaux jours, là elle découvre seulement le crayonnage et le feutre (avant ça ne l'intéressait pas) et elle s'éclate avec les gommettes.

      Supprimer
    2. Merci Gerard Menvuplus ! Je ne connais pas cet Alex Sanders-là, tiens, je vais aller creuser ça... :-)

      Supprimer
  3. Merci cet article tombe à pic. Clémentine dans la lecture lis les déterminants en fonction du mot qui les suit. C'est à dire qu'elle va lire indifféremment "un" ou "une" (souvent "une" d'ailleurs et ça a sa logique) "garage" et corriger en répétant la phrase à la fin. Du coup ça la bloque pour lire à haute voix et quand elle lit à voix basse ça complique je pense l'accès au sens et elle se décourage. Je pense donc que tes petits exercices vont lui plaire. J'aime beaucoup l'idée de passer par des choses faciles et sues comme ça l'enfant a l'impression que ça rentre "comme dans du beurre", je n'aurais pas eu d'idées pour repartir du concret comme tu as fait avec l'exercice de tri en premier. C'est génial cette idée !
    Je note que ma fille n'est pas la seule à ne rien comprendre à cette idée de lecture globale. Déjà en petite section elle reconnaissait les prénoms de ses copains en lisant la première syllabe et la maitresse ne comprenait pas :( :((elle en comprenait pas non plus qu'elle puisse écrire quelques mots mais pas lire et ce n'était pas le seul problème de cette maitresse :( ) Certains enfants de sa classe y arrivaient très bien par contre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui... Bien sûr, cela dépend des enfants, et pour certains, cela marche très bien. Je n'ai rien contre ce type d'exercices, je déplore juste qu'ils soient trop représentés au détriment d'autres, qui favoriseraient des "chemins" différents...

      Supprimer