Pages

lundi 24 septembre 2018

Fête de l'automne - 2018


Je ne publie pas de compte-rendus systématiques de nos petites fêtes saisonnières, pour une simple et bonne raison : c'est toujours la même chose. 😊

Dimanche dernier, je me suis dit : "Allez ! Je vais trier les photos de notre fête de l'automne, et voir si j'en trouve une ou deux à publier. Ce sera un genre d'article sans texte - car que dire ? C'est tous les ans LA MÊME CHOSE n'est-ce pas ?"

J'ai donc commencé à passer notre équinoxe en revue, et cinq minutes plus tard, j'étais complètement perdue dans les dédales de ma nostalgie attendrie. Finalement, ce ne sera pas un article sans texte. 😊


Alors, c'est vrai : tous les ans, c'est la même chose. Sauf que les enfants ont ce fameux pouvoir de prendre 10 centimètres dès qu'on les lâche du regard.  Quatre ans déjà que notre première fête de l'automne a eu lieu, et quatre ans qu'ils la réinventent chaque année à leur manière, avec les désirs et les rêves qui correspondent à leurs âges - chaque année c'est la même fête, et cela n'a jamais  rien à voir. 

Voilà : une fête saisonnière, c'est l'occasion de célébrer le temps qui passe, et de se retrouver, en tant que parents, un peu gaga et un peu bête devant ces petits bout d'êtres dont la vie est issue de la nôtre. Même qu'on se dit alors qu'on a drôlement bien bossé. 😊


Cette année,  nous changions de saison dans la nuit entre Samedi et Dimanche ... Une fête des saisons au plein cœur du week-end, quelle chance ! 

Seulement, la fête de l'équinoxe d'automne est la fête saisonnière préférée des enfants, ils l'attendent l'année durant. Dès midi donc, Antonin demandait toutes les trois minutes si nous allions bientôt lancer le feu, et Louiselle sautait partout comme une petite puce hystérique.


C'était donc le moment d'étrenner quelques nouveautés. Par exemple, Louiselle avait très envie de tester le jeu qui consiste à attraper des pommes avec la bouche dans un baquet d'eau ("apple-bobbing") 👆. Sa maitresse, l'an dernier, avait lu à la classe un livre sur les traditions américaines, et la Damoiselle trépignait à l'idée d'essayer cela. 

C'était une très bonne idée. Fous rires et dégoulinades garanties, et pendant que les enfants mangent leur butin - puis courent se changer - l'après-midi était un peu plus vieux d'une demi-heure. 😉


Deuxième petite activité - tout aussi simplissime, improvisation oblige ! La peinture sur potimarrons. Pour peindre des fruits, proposez de préférence de l'acrylique, elle est plus couvrante et plus vibrante que la gouache. Pour le reste, tout est permis. Antonin balayait la surface de sa courge de larges traits de pinceaux en marmonnant : "Moi, je peins comme Monet ! Je peins comme Monet !" 😊


Il est vrai que le résultat ne ferait pas rougir les impressionnistes : c'est spontané et nature au possible.

(Mais ces potimarrons-là, il faudra les éplucher pour pouvoir les manger lorsque leur heure sera venue !)

Vers 17h, la Super chasse au trésors de l'Automne commence. Des messages codés et des rébus baladent les enfants dans tout le jardin. Papa joue le Grand Manitou. C'est lui qui énonce les épreuves, valide la réalisation des défis et distribue les indices. Après une demi-heure d'enquête acharnée, les enfants découvrent deux sachets dans le compost mûr : "Des cadeaux ! Des cadeaux !".


Alors, il faut que je fasse une parenthèse sur les cadeaux. Les enfants ont toujours reçu un petit quelque-chose aux fêtes des saisons - c'est pour moi l'occasion de vider un peu le stock des babioles que j'amasse pour eux dans l'année mais que je ne veux pas offrir sans raison particulière. Et bien, malgré cela, ces cadeaux passent au second plan. Soit les enfants les oublient totalement, absorbés qu'ils sont par d'autres aspects de nos fêtes - et ils les découvrent alors avec ravissement : "Ah, mais c'est vrai ! Des cadeaux !". Soit ils s'en souviennent, mais ils ne sont pas sûrs. Comme Louiselle cette année, qui ne cessait de me demander tout au long de la chasse aux trésors : "Mais Maman, est-ce qu'il y aura des cadeaux cette année ?"

Bref, les cadeaux ont été découverts, et Louiselle a immédiatement décrété qu'ils étaient offerts par le Lutin d'automne. Sympa, ce lutin. 😊

Ah, oui, d'ailleurs, les lutins. J'avais complètement oublié de les mettre en scène - mais ce n'est pas grave, car les enfants l'avaient fait à ma place. Ils les avaient dispersés dans le jardin - qui sous un tournesol, qui au cœur d'une salade ... Ils se mirent à les brandir dans de grands éclats de rire : "Regardez, le lutin de l'hiver était là, sur cette branche !!".

C'est officiel : à 6 et 7 ans, mes enfants ne sont pas encore trop vieux pour ces petites fables, qu'ils réinventent eux-mêmes avec délices. Merci la vie de ne pas passer trop vite. 😊


Mais les cadeaux, donc ! Les cadeaux !

Les enfants sont formels : cette année, les cadeaux leur ont fait le plus plaisir, toutes fêtes saisonnières confondues. 

LOUISELLE

"Ils sont vraiment supers, les cadeaux du lutin de l'automne, Maman. Ce sont les meilleurs. Il est trop gentil, le lutin de l'automne. C'est le plus gentil."

Elle ajoute malicieusement :

"Tu crois que le lutin de l'hiver arrivera à faire aussi bien, dans trois mois ?"

Je sens la sueur perler à mon front, je bafouille, mais ma fille conclue charitablement :

"Non. Je suis sûre que non. Le lutin de l'automne, c'est le meilleur." 😊

N.B. Notez que mes enfants savent très bien que c'est MOI qui choisit les cadeaux et organise la chasse aux trésors. Cette histoire de lutins n'est qu'un jeu poétique. C'est important, à 6 ans, les jeux poétiques. 😊


Mais donc : les cadeaux, les cadeaux !

Chaque enfant en a eu trois ... Oui, ils ont été gâtés ... 😳 Chacun a donc reçu :

- Une eau florale, de leur fragrance préférée : Lavande pour Antonin et Fleurs d'oranger pour Louiselle.  Ils s'en vaporisent le visage et le corps, trimballent les bouteilles un peu partout dans la maison, les remisent soigneusement dans leurs chambres et en vaporisent leur oreillers avant de dormir. Bref, ils sont fans, et je suis heureuse de les inciter aussi simplement à prendre soin d'eux-même.

- Une tenture. Cela fait bien longtemps que je suis persuadée que les chutes de tissus variés font partie des meilleurs jouets qui soient. Les enfants en ont tout un coffre : des précieux, des cheap, des "de récup'", des "faits-maisons", des tout-petits ... Mais je trouvais qu'il manquait quelque chose de grand. Et de circulaire. Et de pas trop cher. 😄 J'ai craqué pour deux fines tentures mandala, et c'est un tel succès ! Elles ont parfaites pour servir de capes (les enfants les épinglent avec des pinces à linge), de tipis, de couvertures, de nappes, de toiles à pique-nique, de hamacs pour les peluches ... Bref, les enfants ne les quittent plus, et je suis ravie de mon idée !!

- Une petite boite de Playmobil chacun  (celle-ci et celle-là) ... Grand succès, et des heures de jeux à n'en plus finir .... Les Playmobils, c'est comme les Legos, les peluches ou les figurines : chaque nouvelle acquisition relance (durablement !) l’intérêt pour tout le stock. 👍


Enfin, enfin !! Ce fut l'heure d'allumer le feu ...


Les enfants découvrent la joie de calciner un bâton pour pouvoir écrire avec - puis parsèment le jardin de bougies allumées par eux-mêmes ...


Bref, en gros, Antonin et Louiselle ont passé la soirée à jouer avec le feu !😊


Et après le barbecue, les enfants décrètent qu'ils vont dormir à la belle étoile ... 😄


Nous observons la Lune, et de très beaux nuages pendant de longs quarts d'heures. Tout est silencieux et paisible.

Et puis, nous rentrons. Soupir.

De beaux souvenirs viennent de naitre.


Mais quand il n'y en a plus, il y en a encore : je reviens très vite vous présenter notre Table des saisons. 

En attendant, s'il vous intéresse, le sommaire de nos fêtes saisonnières est ICI.

Enfin, comme chaque année, je serai ravie de publier vos photos de la fête de l'équinoxe, si vous me les envoyez à :

ouestucoquelipop@gmail.com


L'automne, c'est la période des récoltes, le moment de recueillir ce que l'on a semé, au sens propre comme au sens figuré ... Je vous souhaite trois long mois d'abondance matérielle et symbolique ! ❤️

L'automne, c'est la saison du repos, avec les nuits qui rallongent ... Je vous souhaite de vous coucher plus tôt dès que possible, et de vous lever plus tard, oui ! Votre corps et votre esprit le valent bien ! ❤️ 

Très bel automne à tous ! 😊

25 commentaires:

  1. C'est chouette de voir se perpétuer les arcticles des fêtes des saisons ! Ici, nous avons eu la flemme (eh oui) de faire un feu ... mais le dîner aux chandelles est toujours apprécié ! Et je suis d'accord sur les tissus, c'est toujours une acquisition qui fait mouche !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette poésie !
    Et bel automne.
    Ludivine

    RépondreSupprimer
  3. Super idée les tissus !

    RépondreSupprimer
  4. Ici promenade en forêt et ramassage de trésors, confection d'un "masque d'Indien" pour la plus grande avec les tresors, du papier cartonné et le pistolet à colle.
    Je garde en tête les idées d'activités, très simples à organiser. Merci.

    RépondreSupprimer
  5. Chez noince fut une mini fête tellement mini qu'en fait on a rien fait du tout ^^
    J'avais preopré des activités mais on a pas fait (c'était mercredi chez nous)
    Donc elle a juste reçu les puzzles botanique de nature & découvertes (sans les nomenclatures qui n'étaient pas prêtes...) Son frère a reçu un sablier avec des bulles mais a 7 mois il préfère le manger, on attendra un peu pour le lui redonner.

    Je tâcherai de faire mieux pour l'hiver !

    RépondreSupprimer
  6. Oh quel beau compte rendu ! C'est si plaisant à lire et inspirant :-)
    Bon, on attendra un peu pour Eowyn mais je gage que ça nous ferait du bien, à nous parents, de les appliquer d'ors et déjà pour lutter contre la vitesse du quotidien.
    Je m'interroge: les jeux d'imagination (et du coup les croyances diverses comme les lutins, les cloches, St-Nicolas, Père Noël,...) s'étalent sur quelle période? Ou bien n'ont-ils rien à voir avec la période des croyances imaginaires?
    Bonne journée !
    Emilie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Emilie !

      Pour moi les jeux d'imagination et les croyances sont deux choses distinctes. Ici nous avons fait le choix de ne rien faire pour entretenir les mythes genre "Père Noël", "Petite souris" ou "Cloches de Pâques". Mais force est de constater qu'ils existent quand même ... sous forme de mythe. C'est comme si les enfants aveint choisi d'y croire (bon, en fait, ils n'y CROIENT pour de vrai, mais ils en rêvent, ils y jouent). Est-ce que tu appelles "Croyances imaginaires" ?

      J'ai écrit un article qui essaie de décrire notre positionnement ici : https://coquelipop.blogspot.com/2017/03/la-petite-souris-nest-pas-passee.html

      N'hésite pas à me dire si je n'ai pas bien répondu à ta question !!

      Supprimer
    2. Oh merci Elsa pour le partage d'article: je lis tout à rebours, je n'étais pas encore arrivée là. Ton histoire est superbe et cela m'a donné les arguments qu'il me fallait pour trouver notre posture de parents. Finalement, comme partout, c'est aux parents de baliser le cadre pour permettre à l'enfant de vivre ce qu'il souhaite à une période définie. J'ai compris ma différence entre "faire croire" et "permettre le rêve et distiller de la magie".
      Du coup, quelles sont tes définitions de "croyances" et "jeux d'imagination" et que recouvre chacun des termes? Pour moi, "croyances" serait tenir pour vrai quelque chose qu'on n'a pas pu expérimenter mais que d'autres nous assurent comme vrai/existant. Et les jeux d'imagination seraient plutôt de savoir côtoyer la magie au fil des jeux et autres moments sans pour autant, comme tu le dis, y croire.
      Mais je me demandais: jusque quel âge (s'il y en a un)est-on capable de côtoyer l'univers du merveilleux? je repense à ton article sur l'âge de raison et à Louiselle qui s'affaire au palais des lutins et me demande jusque quand cela peut faire sens. Mais je digresse peut-être beaucoup ^^
      Passe une belle journée !

      Supprimer
  7. holà là ! En lisant cet article je découvre qu'on est déjà en automne ! O.o
    Bon sang, c'est dans des moments comme ça que je me dis que le temps passe trop vite et que décidément je n'arrive pas à suivre.

    [C'est malheureusement le gros chamboulement à la maison avec des gros problèmes à gérer qui font que je suis complétement dépassé depuis plusieurs mois.
    J'arrive malgré tout a répondre à certaines attente de mon fils mais pas assez présente pour lui à mon goût :( Vivement que les ennuis se terminent. ]

    En tout cas je suis admirative devant ce beau moment familiale. Les tentures sont superbes et font de merveilleuses capes assorties à de belles couronnes.

    Je vais m'inspirer de cela pour improviser un petit quelque chose demain étant donné qu'il n'y a pas école ;)


    Bel automne à vous aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, Gwen ! J'espère que votre mercredi a été doux ! :-)

      Supprimer
    2. Bonsoir Elsa,

      Oui nous avons eut une superbe journée ensoleillée. J'étais partie pour réaliser de petites couronnes de feuilles (que je trouves vraiment superbe) et finalement nous avons décidé de ramasser des noix à la place. Du coup nous avons fabriqué de petits bateaux et fait de nombreux petits jeux, courses en faisant avancer nos bateaux en soufflant dans des pailles.
      On a enchainé en faisant une course de glands de la même façon. :p
      Une excellente après-midi =^.^=

      http://crapouillot-montessori.blogspot.com/2018/09/souvenirs-de-la-fete-de-lautomne.html

      Supprimer
  8. Une très belle fête ☺️ et je devine qui a eu quoi dans les Playmobils :-D

    RépondreSupprimer
  9. C'est magnifique :) ça me donne très envie d'instaurer ce type de petite fête à la maison aussi.

    En tout cas c'est un grand plaisir de retrouver des articles régulièrement sur le blog ces derniers jours, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette année, je travaille moins pour écrire plus. ;-)

      Supprimer
  10. Bonsoir. Je m'interroge sur une phrase qui fait écho en moi:"...De beaux souvenirs viennent de naitre..." J'avais également lu sur un autre blog une reflexion semblable. Et je me la dit parfois, après un chouette moment passé avec les enfants. Mais...Il y a qqch qui me chiffone...Pourquoi se réjouir de ce qu'ils tireront éventuellement d'un évenement/expérience dans leur futur plutôt que de vivre intensément le moment pour ce qu'il est au présent. Un peu comme si ce souvenir chéri plus tard par nos bambins nous permettra de nous dire qu'on était cool comme parent, de nous conforté nous même...
    J'aurai bien aimé être à cette petite fête moi aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, oui, mais non : je me suis mal fait comprendre ! Il s'agit de mes souvenirs à moi, bien sûr !
      Je suis prise d'un véritable élan de nostalgie quand je me replonge dan les photos ou les souvenirs de nos fêtes des saisons : "Oh, comme ils étaient petiiiiiits !!!" ... Enfin, vous voyez le genre. :-D

      Écrire un article m'aide à fixer dan ma mémoire : je me souviens mieux de ce que j'ai écrit ici, et c'est ce qui m'a motivé ce week-end pour écrire celui-ci : je me suis dit que j'aurai de beaux souvenirs, plus nets, avec plus de petits détails, grâce à lui. :-)

      Supprimer
  11. Bonsoir

    C'est toujours un plaisir de lire votre blog, tellement vivant et inspirant! Nous avons aussi commencé à célébrer un changement de saison, ce week-end pour la première fois. Nos enfants sont plus jeunes (4,5 et bientot 3 ans) et il me semblait important, surtout pour la plus grande de commencer à marquer ces changements, surtout qu'ils parlent beaucoup des saisons à l'école. Zoé a commencé l'école seulement cette année, nous commençons une année plus tard qu'en France en Suisse. La maîtresse a tout un rituel le matin pour accueillir les enfants et ils parlent notamment de la saison, de la météo etc. Bref je sentais qu'il était important nous aussi d'aborder ce sujet et comme vous le dites si bien le fait que le changement ait eu lieu un samedi soir wouah l'occasion était à saisir. Nous avons donc célébré en deux temps: un adieu à l'été samedi soir. Un diner aux chandelles, illuminé par deux bougies que les filles ont réalisé cet été pendant un atelier sur un de nos lieux de vacances. Elles se sont consumées sous nos yeux et nous avons eu l'occasion de nous remémorer ces chouettes grandes vacances. Puis profitant des températures encore bien agréable nous sommes restés un moment dehors à regarder la nuit arriver, les étoiles s'illuminer (le ciel était très couvert mais on a quand aperçu quelques lumières qui n'étaient pas des avions :-P). Puis bonne nuit la dernière nuit d'été. Dimanche fut la célébration de l'arrivée de l'automne avec promenade en forêt, construction d'une cabane, d'un feu, grillades en plein air, ramassage de végétaux divers et variés pour compléter notre arbre géant d'automne - un grand arbre dessiné puis affiché sur un mur de la maison, les filles ont colorié le tronc et nous devons récolter des feuilles glands etc. et les coller pour constituer le haut de l'arbre. Une mission qui va nous occuper plusieurs semaines les feuilles n'ont pas encore commencé à tomber. Ou plutôt les feuilles qui tombent sont complètement sèches à cause de la sécheresse...aie!
    Voilà ce fut une très chouette célébration, elle était encore largement évoquée aujourd'hui par les enfants, à mon grand plaisir. J'ai hâte de remettre ça dans 3 mois!
    Un bel automne à vous et votre famille!

    RépondreSupprimer
  12. Bel automne à vous aussi !

    Pour cette fête de l'automne on a passé la nuit dans une cabane perchée dans la forêt. On a décoré l'arbre qui supportait la cabane et le lutin de l'automne (c'est lui aussi chez nous qui apporte un petit cadeau) nous a bien retrouvé ! :)

    RépondreSupprimer
  13. Je ne me lasse ni des mots, ni des images ! Merci !

    RépondreSupprimer
  14. Beau, simple et poétique, comme j'aime !

    Chez nous, le temps était ... automnal... pluie et tempête... Pas grave ! On a fait le premier feu de cheminée de la saison pour fêter ça :-)

    Marie-Hélène T.

    RépondreSupprimer
  15. Quelle idée brillante ! On essaiera de ne pas louper le coche pour la fête de l'hiver ( sachant que mes oiseaux sont plus agés que les tiens)

    RépondreSupprimer
  16. Quelle belle fête. Merci pour le partage. Je me sens toute tristounette depuis quelques jours et je sais que c'est parce qu'une année encore je vais manquer cette belle saison (nous vivons actuellement en Guyanne).

    RépondreSupprimer
  17. Merci pour cet article. Je crois que comme nos enfants j'attends avec impatience ton récit qui me donne des idées pour l'année prochaine. Je rêvais de leur offrir un feu mais chez nous l'automne est bel et bien arrive ce weekend avec...la pluie... Des cordes ou d'après une expression de ma famille "il a plu des curés a cheval sur des bonnes sœurs " :-D

    RépondreSupprimer