Pages

mardi 19 janvier 2016

Activités de petite neige


Pourquoi ne jure-t-on que par les bonshommes de neige ? Pourquoi ne fait-on jamais de bonne-femme de neige, ou d'enfant de neige ? C'est vrai, quoi.

Ici, façonner un bonhomme de neige est encore difficile pour mes enfants cette année. Et puis, pour faire un bonhomme, il faut bénéficier d'une neige vraiment abondante, et ce n'est pas toujours le cas...

Ce soir, par exemple, il en restait un peu dans le jardin. Suffisamment pour que l'activité de la fin d'après-midi soit toute trouvée, mais pas assez pour faire un enième bonhomme.

"Et si nous faisions un animal de neige ?, demandè-je aux enfants. Qu'est-ce que vous aimeriez faire, comme animal ?
- Un oiseau !", me fut-il répondu. ;-)


Avec un peu d'imagination, n'importe quel animal peut être modelé dans la neige, et c'est l'occasion de mettre à profit toutes les ressources naturelles trouvées sur place : bâtons, cailloux, herbes givrées... Ici, des gousses de graines d'hibiscus ont servi pour la queue, des feuilles de néflier du Japon figurent les plumes des ailes, une feuille de troène pliée en deux dessine un bec parfait...


... et Louiselle a trouvé deux pâquerettes gelées qui font des yeux très expressifs : "Oh, s'est exclamé Antonin, il a des cils, le pigeon !".

Car notre oiseau est un pigeon... Mais vous l'aviez reconnu, n'est-ce pas ?  ;-)

Ce type de sculptures présentent plusieurs avantages : elles nécessitent peu de neige, se façonnent assez rapidement (il est difficile pour mes enfants de rester concentrés de A à Z pendant la confection d'un bonhomme), stimulent la créativité. On peut facilement les réaliser dans un parc, sur un bout de trottoir ou même un balcon bien exposé. Mais confectionner un oiseau comme celui-ci est encore irréalisable par mes enfants seuls, qui se positionnent alors comme mes petits assistants - alors que je n'aime rien tant, moi, que l'inverse : quand c'est moi qui les suis ! ;-)

Bon, me dis-je, peut-être notre pigeon du jour leur aura-t-il donné des idées pour qu'à la prochaine neige, ils aient envie de développer leurs propres projets et de construire ce qu'ils voudront, un peu comme ils le font avec l'argile ou leurs cubes...


LEURS CUBES ??!! Euréka !

J'avais trouvé l'activité idéale pour mes petits fans de construction ! ;-)

Je réquisitionnais en cuisine un petit récipient en plastique, et montrais rapidement aux enfants comment mouler des briques de neige. C'est le même principe que les pâtés de sable, en plus facile : la neige fait bloc et ne s'effrite pas, et se démoule très aisément.


Les enfants n'ont pas eu l'idée de construire "quelque chose", et je ne leur ai pas soufflé. Ils se sont simplement beaucoup investis à fabriquer ces cubes d'un nouveau genre et à les monter en un petit mur pyramidal...


... complètement fondu à l'heure où j'écris ces lignes ! La nuit s'annonce douce !

Pour moi, je sirote en ce moment une tisane en terminant cet article et contemple la nuit dégoulinante de dégel sereinement : la neige peut fondre, on a bien profité de chacun de ses flocons... ;-)

Vivement la prochaine ! :-)

24 commentaires:

  1. Ah, la neige... ON l'attendait !
    Quelle joie de voir tomber les premiers flocons !
    Comme il a neigé pendant que nos grandes étaient à l'école, j'ai pu faire découvrir cette drôle matière à notre petite dernière : elle aura bientôt 1 an, et c'est sa première neige. C'est magique !

    Je suis allée chercher mes grandes (3 et 5 ans) à l'école avec leur combis de ski, j'avais moi aussi un pantalon étanche (mais mon manteau de portage ne l'est pas : donc interdiction de m'en mettre partout, et pas sur leur petite sœur non plus !).
    En lieu et place d'un petit plat chaud à l'abri, nous sommes restées dehors à faire les folles pendant la pause de midi. Un bout de pain (et des litres de neige fondues !!!) leur ont amplement suffit. Il fallait les voir se jeter dedans ici, être les premières à faire des empreintes là... Quel bon moment !

    J'ai beaucoup de mal à comprendre les râleries de mes concitoyens, alors que nous sommes dans une région de montagne (Alpes du Sud), et que le réchauffement climatique est une catastrophe pour les stations de ski à 20 min de chez nous...
    Et j'ai aussi beaucoup de mal à comprendre que les enfants passent leur récréation devant la télé quand il pleut, et surtout quand il neige. Je me souviens qu'elles étaient même prolongées les rares fois il neigeait quand j'étais petite (en Bourgogne) : les doigts rouges, l'onglée quand on rentrait en classe, on s'en moquait ! Faire des igloo, des bonhommes de neige... et même les batailles de boules de neige avec le maître ! Que de bons souvenirs...
    Mais visiblement, ce n'est plus possible, les maitresses se font disputer si les petits sont trempés (alors qu'en théorie, ils ont tous un change dans leur sac à l'école). Toutes les familles ici sont équipées pour aller au ski, mais les combis ne sortent qu'en station, alors sur le chemin de l'école, ce sont des cris pour empêcher les enfants de jouer ici et de marcher là. Pendant que je joue avec les miennes et les rares petits lutins qui le peuvent. Qui sont moins malades que la moyenne (tiens donc ?). Pfff....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil ici avec la pluie, mon fils est presque le seul à avoir des bottes et à sauter dans les flaques. Imaginez la tête des parents quand je saute avec lui.
      Justine

      Supprimer
    2. Ah ah, je connais bien cette scène, moi aussi ! :-D

      Supprimer
  2. Ma petite (20 mois) a eu peur de la neige. Elle était contente de mettre la combi et les bottes mais une fois dehors... Panique. J'ai fait les premiers pas avec elle en la rassurant. Puis elle m'a aidé à déneiger la voiture. Enfin elle s'est occupée de celle du voisin. En maugréant "partout partout" ( grmpf y en a partout de ce truc blanc collant ! Qui a fait ça ?).
    Ensuite seulement elle a bien voulu jouer un peu. Je lui ai fait un mini bonhomme. Elle a voulu un famille complète (maman, papa, bébé !), puis les à démonter avec joie pour que je les remontent encore et encore.

    Depuis elle évite quand même les plaques blanchâtres restant en revenant de la crèche...

    Une prochaine fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zut le correcteur orthographique a mangé le langage bebe. Elle dit : pa'tout pa'tout
      Évidemment

      Supprimer
    2. :-) Ta fille me rappelle mon chat. du moins, face à la neige, j'entends ! :-D

      (Sauf qu'il ne fait pas de famille bonshommes, lui !)

      Supprimer
  3. J'adore l'idée des patés de neige!
    Je suis certaine que mes loulous adoreraient aussi....mais malheureusement seuls quelques flocons sont tombés :-(
    Mais je garde l'idée sous le coude! merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça viendra... Ici, le froid est en dent de scie, mais je commence à croire que les épisodes neigeux sont derrière nous... :-(

      Supprimer
  4. Le pigeon est magnifique, vraiment! comme quoi on trouve vraiment dans la nature tout le nécessaire pour créer une œuvre d'art unique et mémorable (en photo du moins)!

    Zazaille

    RépondreSupprimer
  5. Cet oiseau de neige est absolument sublime <3.
    Les pâquerettes pour les yeux c'est une idée excellente : tu as de vrais artistes :o

    J'espère qu'on aura de la neige ici, même un tout petit peu... pour le moment il n'est tombé que quelques flocons et ça ne tient pas sur le sol.

    RépondreSupprimer
  6. Idée géniale!!! Ici, nous sommes sorti dès que nous avons vu les flocons tomber contrairement à tous les habitants de notre petite ville qui se dépêchaient de rentrer. Nous avons donc pu nous rentre compte que la neige, c'est froid, la voir tomber dans de l'eau et disparaître instantannément. Je me demande d'ailleurs si je ne leur donne pas trop rapidement les réponses... (genre "la neige fond en arrivant sur l'eau"). Nous avons également remarqué que si l'on souffle sur de la neige accrochée à une branche, elle ne bouge pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Supers expériences physiques, j'adore ! :-)

      Supprimer
  7. Comme tout le monde, je trouve ce pigeon superbe.
    Quelle bonne idée ! Je n'y aurais jamais pensé.
    Ici, il est tombé que quelques millimètres de neige. Les enfants se sont quand même précipités dehors et le plus grand (6 ans et demi) a fait un mini bonhomme de neige :-)
    Les gens deviennent allergiques à tous les temps malheureusement.
    Je ne crois pas que nous reverrons la neige dans notre région.
    Profitez-en bien si vous en avez de nouveau.
    Elo

    RépondreSupprimer
  8. hihi, je note ces belles idées au cas où la neige daignerait tomber du ciel ET tenir au sol par chez nous. Jusqu'ici, il nous a fallu nous contenter d'une pluie glaciale, nettement moins fun ...Les bottes de pluie c'est chouette, mais je préfère autant une rafraîchissante pluie estivale dans ce cas !
    Et à bas l'hégémonie du BONHOMME de neige tout-puissant :-D.

    RépondreSupprimer
  9. J'adore! On a pas encore eu assez de neige, mais quelques flocons attendus avec impatience! Mon fils a décidé d'écrire une chanson pour les accueillir ;-) On a notre première sortie luge demain, j'ai hâte, surtout qu'elle est doublée d'une première sortie "non-sco" officielle :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une chanson pour accueillir la neige ??, Que c'est beau ! :-)
      Comment s'est passé votre sortie non-sco ?

      Supprimer
  10. Chez nous, pas assez de neige même pour un oiseau. Mais la jolie couche au sol, nous a permis, à l'aide d'un baton de faire de nombreux dessins, de suivre les empreintes de quelques oiseaux.
    J'aime bien l'idée des cube en neige et j'espère que nous aurons de nouveau de la neige (en plus grande quantité) pour essayer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellents, les dessins avec un bâton, je garde l'idée ! :-)

      Supprimer
  11. Nelly (yyllen27)27 janvier 2016 à 13:49

    Bonjour Elsa,
    comme gentiment suggéré sur IG, je reviens poser ma question sur le tracé des lettres. Ma fille (âge de Louiselle) veut écrire des mots sur du papier mais forcément elle trace tout à l'envers, elle commence à se débrouiller en phonologie, reconnait plusieurs lettres, mais elle n'aime pas les lettres rugueuses et le tracé dans le sel. Quelle alternative y aurait-il?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, coucou Nelly, je repensais à ta question et suis contente que tu aies pu la poster ici ! ;-)

      Tout d'abord: le tracé en miroir est une étape absolument normale, et qui va durer quelques années. Il ne faut surtout pas s'en inquiéter. Tu peux lire ceci pour te donner des repères : http://carnets2psycho.net/pratique/article81.html

      Deuxio, les alternatives aux lettres rugueuses. Quelques idées ici :

      http://mercimontessori.blogspot.fr/2014/01/pre-ecriture.html

      http://mercimontessori.blogspot.fr/2014/04/notre-semaine-1514.html ("écriture" de lettres avec des minis-cubes)

      http://activitesmaison.com/2015/06/30/ecrire-avec-de-la-pate-a-modeler/

      Tu peux aussi tout simplement lui faire repasser des lettres au feutre, si elle tient son stylo correctement. Tu peux lire ceci avec profit (http://lutinbazar.fr/lecriture-des-lettres-cursives-au-cp/), c'est du niveau CP, mais ça te donnera un horizon.

      Une lectrice avait parlé d'une appli (Stéphanie, je crois que c'étais toi ?) qui allait dans ce sens, mais je n'ai pas testé et j'en ai oublié le nom...

      LE MUST HAVE absolu, même s'il n'exerce pas la main, c'est un alphabet mobile. Tu peux le bidouiller toi-même très facilement, reviens me dire si tu as besoin d'idées.

      Si d'autres pistes me viennent, je te fais signe ! ;-)

      Le mot de la fin : rien ne presse. A l'âge qu'ont nos enfants, c'est la phonologie la plus importante. Antonin, en GS, commence à apprendre à tracer ses premières lettres en cursive à l'école... Pour moi, limite c'est trop tôt, et s'il n'y avait que moi, je n'y penserais même pas avant l'année prochaine...

      Les lettres rugueuses, à cet âge, sont un matériel de PHONO : l'enfant mémorise les sons codés par les lettres, mais en sollicitant d'autres sens que la simple vue. Le but n'est pas d'apprendre à écrire immédiatement. Tout cela nécessite du temps.

      Bref : phono, phono, phono, et il faut continuer, même quand l'enfant est entré en lecture ! ;-)

      J'espère avoir aidé... N'hésite pas à me relancer par d'autres questions.

      Supprimer