Pages

dimanche 19 juin 2016

Notre semaine 24/16 en dix photos

Se plonger dans le livre des quatre saisons

Mémoriser le son des lettres

Ecrire en cursive

Buller

Découvrir les rollers

Disséquer une fleur

Goûter maison

Additionner

Puiser dans une boite à collage printanière

Savourer la saison qui s'achève

Bonne semaine chez vous !! 😊

10 commentaires:

  1. Et d'où vient cette merveilleuse boîte à collage ? Fait maison ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dirait une boite à thés

      Supprimer
    2. Oui, Irina, c'est une boite à thé en bois brut, "à décorer". On la trouve au rayon "loisir créatif" des grandes surfaces, magasins de bricolage, ou magasins de loisirs créatifs.

      Supprimer
  2. Bonjour!!
    merci pour tous ces partages!!!
    mon bébé a 15 mois et je dévore votre premier blog!
    mais j'ai deux questions concernant les imagiers, que je pose ici (désolée!!) car je ne sais pas si l'autre site fonctionne encore..
    pour un tout petit: vaut-il mieux mettre la nomenclature sur la page d'à côté comme vous le faisiez pour vos premiers imagiers, ou alors en dessous de la photo?
    de plus, j'aimerais faire un imagier avec des photos d'un parc que l'on visite régulièrement. Je pensais mettre des photos de la fontaine, des canards, des toboggans, du petit train... mais je me demandais si ce n'était pas un peu "fouillis". Pensez vous qu'il vaut mieux garder des mots d'un même champs lexical, plutôt que de tout mélanger? Même question pour nos futures vacances à la mer: pensez vous que je peux mélanger des photos de glace, coquillage, mer, seau...?
    je vous remercie d'avance pour votre réponse!!!
    cordialement,
    Fleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Fleur !
      Vous avez raison de poser votre question ici, j'ai un demi-milliard de commentaires en retard sur "Merci Montessori"... :-(
      Pour vos imagier il y a pas de règles, si ce n'est : une seule image par page, afin que l'enfant prête attention à chaque objet isolément. Je préfère personnellement les légendes sous l'image, car les imagiers peuvent alors être ouverts, et les feuilles manipulées comme des cartes, sans que l'image soit séparée de sa légende.
      Vos idées d'imagiers sur le parc ou la mer sont très bonnes : un lien logique fort relie tous ces objets entre eux, et en plus c'est du concret, puisque votre enfant a l'habitude de les voir a même endroit. Une catégorie, c'est quelque chose de souple. "La mer" par exemple, peut-être reliée à "Un poisson", mais aussi à "Le ciel" ou "Liquide". C'est nous, en tant qu'êtres pensants, qui construisons les liens entre les choses du monde, et ces liens sont multiples. Une pensée souple peut d'ailleurs se caractériser par la capacité à créer des liens multiples. Donc, aucun soucis pour les "champs lexicaux" que vous proposez ! :-)

      Supprimer
  3. bonjour
    Peux-tu me dire où tu trouves ces jolies coffrets en bois avec casiers intégrés ?
    Anecdote pour l'étude des fleurs : Ma fille m'a rapporté une iris... J'ai été bien embêtée...je cherche encore le pistil !
    sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sophie :
      Le pistil dépasse très nettement des étamines, tu ne peux pas le louper. Mon hypothèse est qu'il a dû tomber avant que tu n'aies la fleur entre les mains... :-)
      La petite boite vient des rayons "loisirs créatifs" (grandes surfaces, magasins de bricolage ou de loisirs créatifs...). C'est une boite à thé en bois brut, à décorer.

      Supprimer
  4. Re bonjour!
    excusez-moi de vous assaillir de questions, je reviens à l'attaque avec mes histoires d'imagiers (je vous avais déjà posé une question en début de semaine pour mon petit garçon de 15m...). Je me demandais pourquoi vous aviez utilisé l'écriture cursive pour vos imagiers? ne serait-il pas plus facile pour lui de lui proposer l'écriture en script, celle qu'il rencontre dans les livres? d'autant plus que leurs premiers écrits à eux se fera avec les lettres majuscules, encore une troisième transformation des lettres!! vos enfants se servent-ils encore des imagiers, n'auraient-ils pas été plus facilement "exploitables" maintenant que votre garçon commence à lire, avec l'écriture en script?
    merci encore!
    Fleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-bonjour, Fleur !
      J'ai utilisé l'écriture cursive pour "coller" au mieux à la pédagogie Montessori, mais en réalité chaque écriture se justifie :
      - L'écriture en capitale est souvent la première identifiée par les enfants, donc favorise la prise d'indice au niveau des lettres.
      - L'écriture en lettres d'imprimerie est celle qu'on trouve classiquement dans les livres, c'est celle "qu'on lit", et a donc une légitimité particulière à être utilisée ici. Ceci dit, les enfants auront largement l'occasion de fréquenter ces deux graphies, très très présentes dans l'environnement (livres, affiches, panneaux...).
      - L'écriture cursive est très peu donnée à voir aux enfants (sauf si on écrit devant eux à la main) : l'utiliser ici, c'est leur donner l'occasion d'en voir, tout simplement. Ceci dit, c'est l'écriture "qu'on écrit", et non celle qu'on lit, donc son usage est ici effectivement un peu artificiel. De plus, le fait que les lettres soient attachées rend la prise d'indices nettement plus complexe pour les enfants.
      Donc, une fois de plus, pas de règle a priori : suivez votre feeling ! :-)

      Supprimer
    2. Je m'aperçois que je n'ai pas répondu à votre dernière question : l'enfant apprend à lire en même temps qu'il apprend à écrire, donc à ce stade de l'apprentissage il maîtrise les trois graphies, et connait la police utilisée, quelle qu'elle soit. Pas de soucis ! :-)

      Supprimer