Pages

dimanche 15 novembre 2015

Le déclic de Louiselle


Je le soupçonnais depuis quelques jours, mais j'avais bien des difficultés à en avoir la confirmation...

Comme bien souvent dans le monde de l'apprentissage, c'est au cours d'une situation "d'erreur" que Louiselle me donna la preuve... de sa réussite ! ;-)

Voici l'histoire du "déclic" de Louiselle ! :-)

La Damoiselle, qui baigne dans le monde de la phonologie depuis sa naissance ou presque, manipule quotidiennement des alphabets mobiles dans les trois graphies et passe chaque jour de longs moments penchée sur ses albums, est une chipie : elle a rapidement compris que l'écrit codait du sens. Ce qui fait que face à un mot, elle parvient bien souvent à le deviner en s'appuyant sur le contexte. Même quand elle n'a pas les mots écrits sous les yeux d'ailleurs - je vous ai déjà raconté comme elle terminait les phrases que son frère déchiffrait, trop lentement à son goût, dans son livre de lecture.

Depuis quelques semaines, voilà donc ma Damoiselle qui se plante devant les multiples mots qui s'affichent dans notre environnement quotidien et qui "lit", en montrant bien chaque syllabe au fur et à mesure : "An-to-nin", "No-vembre", "Bo-bine", etc. Comment savoir si elle déchiffre réellement, cela m'est impossible, je sais que Louiselle s'appuie, lors de ces exercices, sur des indices qui ne sont pas tous d'ordre graphique.

Ce matin, devant notre "calendrier fleur", Louiselle attaque : "Mardi !", lance-telle en montrant ce mot. Je suis d'emblée attentive : c'est un mot "transparent" qu'un lecteur débutant peut-être en mesure de lire seul... Mais je gage aussi que la Damoiselle sait très bien que la deuxième fleur de la semaine, de couleur jaune, porte ce mot... "Jeudi !", "Lundi !", poursuit-elle. Je me déconcentre. Non décidément, il s'agit là de "par coeur". Si elle avait réellement déchiffré, le "EU" et le "UN" lui auraient posé problème. Louiselle s'arrête alors sur le mot "MERCREDI" et sèche visiblement. Elle attaque courageusement : "Meuuuu..." Mon attention est attirée derechef. Elle n'a pas dit "mé", elle est en train de déchiffrer ! "Meuuuuurrrr.... ca...." Ah, oui, ces mots sont écrits à la main (donc pas parfaitement bien, bon), et Lousielle a pris le R pour un A. Et elle a lu CA ou lieu de CR !!!

Elle a lu !!! Elle a lu !!! :-)  :-)

8 commentaires:

  1. Eh bien, Louiselle continue de m'impressionner, comme depuis...qu'elle est née ?! Bravo Damoiselle ! On voit bien qu'elle baigne dans cet environnement très favorable que tu as parfaitement préparé, et en plus on sent qu'elle s'éclate !
    Ici, mon 3 ans commence tout juste à s'intéresser aux lettres, on les regarde, on les passe avec les doigts, on parle des sons, mais nous sommes très loin d'un quelconque déclic ! Côté chiffres, il avance doucement aussi, et compte en français, et en occitan ;- ) !
    Bon dimanche chez vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo, époustouflante Louiselle ! Ceci semble la suite logique de la précocité de ses acquisitions ! Va-t-elle finir l'année scolaire en MS ou en GS ? :-)
      Mon 34 mois s'intéresse aux chiffres et aux lettres et fait semblant de lire, mais le chantier est considérable en phonologie. Je me demande d'ailleurs s'il entend bien étant données les confusions qu'il fait : récemment Classe/Glace, Cosy/Colis
      Et du côté des chiffres, j'ai l'impression qu'il régresse depuis son entrée en PS :-(. Alors qu'il semblait maîtriser la suite numérique jusqu'à 6, il s'arrête maintenant à 3. Ce qui donne "1, 2, 3, beaucoup" ou, pire "1, 2, 3, 1..." ! Est-ce parce que son instit a clamé qu'ils ne travailleraient que jusqu'à "3" cette année, conformément au programme ? Et il ne reconnaît pas les chiffres écrits (et le zéro est pour lui la lettre "O").

      J'aimerais vraiment l'aider dans ces apprentissages autour des chiffres et des lettres, mais pas n'importe comment ! Il faut que je fouille tes anciens articles, Elsa, pour bâtir une progression qui ait du sens et qui l'intéresse !

      Supprimer
  2. Merci pour votre blog enrichissant et sur lequel je viens m'approvisionner souvent ☺
    Je n'ai pas souvent le temps de poster des coms car faisant l'IEF .... !!!!
    Alors je me permet juste de partager notre petite page google + pour échanger des idées d'activités complémentaires 😉 Bises et notre hymne "Apprendre en découvrant c'est beaucoup plus amusant" 😄

    https://plus.google.com/113398605861014570669


    RépondreSupprimer
  3. Bravo Louiselle, c'est époustouflant pour une demoiselle de 3 ans !!
    C'est drôle, j'avais envie d'écrire le même article car il y a eu deux déclics chez nous cette semaine :
    mon petit de 3 ans vient d'enlever ses petites roues de vélo et s'est élancé seul, incroyable !
    mon ainé de 5 ans est entré dans la lecture, comme ça, sans prévenir.
    Bonne semaine à vous

    RépondreSupprimer
  4. Oh, bravo Louiselle !
    Je suis impressionnée...
    Mon deuxième petit bonhomme a presque le même âge que Louiselle (juillet 2012) et fait semblant de tout déchiffrer. Mais je t'assure que, lui, ne fait vraiment que semblant pour le moment !!! Il faut dire qu'il imite son grand frère de 5 ans (de 2010 comme Antonin !), qui entre dans la lecture à toute allure... (il lit tout ce qui passe sous ses yeux !)
    Ils sont tous les deux dans la même classe (Montessori, donc multi-niveaux 3-6 ans + CP) ce qui aide grandement le phénomène d'imitation.
    Merci pour ce chouette partage !

    RépondreSupprimer
  5. Je suis bluffée.... Tu peux être fière de ta fille! (et de toi!)

    RépondreSupprimer
  6. Bravo Louiselle ! Et bravo à toi d'avoir permis à tes enfants d'attraper le train de ce déclic. Il me semble que Antonin comme Louiselle l'ont eu autour du même âge :) !

    RépondreSupprimer
  7. Bravo Louiselle ! Antonin aussi avait lu à 3 ans ?
    Il doit y avoir des conditions favorables à l'hyperlexie dans la famille ;-)

    RépondreSupprimer