Pages

mardi 21 juillet 2015

La semaine de Louiselle - en 7 plateaux


Ce qui me manque le plus, depuis que j'ai repris le travail, ce sont les moments seule à seule avec ma fille. J'ai toujours des moments d'intimité avec Antonin - pendant la sieste de sa sœur - mais je n'en ai plus avec Louiselle. Je m'aperçois de ce fait que j'ai tendance à proposer des activités en fonction des centres d'intérêt de mon aîné, d'autant que j'ai la ferme impression depuis quelques mois de cavaler derrière la variété de ses intérêts et la rapidité de ses apprentissages, sans vraiment parvenir à le nourrir...

Je constate par contre que Louiselle apprend "dans la foulée", sans effort et à son rythme, en jetant de temps à autre un regard par dessus l'épaule de son frère... Cela contribue à me déculpabiliser, hum ! Je remarque aussi qu'elle est beaucoup moins en demande que son frère : elle n'a jamais voué à l'atelier la passion sans borne que le Damoiseau lui porte, ses temps d'activité sont beaucoup plus courts, et certains plateaux ne l'intéressent pas du tout. S'agit-il d'un trait de son caractère ou est-ce en lien avec son jeune âge ? Je crois me souvenir qu'à 3 ans, les temps d'activités d'Antonin étaient très courts, eux aussi...

Bref, la semaine dernière j'ai voulu concocter des plateaux spécialement pour ma Damoiselle. En me concentrant sur SES goûts et SA sensibilité du moment.

Bien sûr, le Damoiseau n'est jamais loin et accourt. Je profiterai donc de mon sujet du jour pour dire un mot, dans chaque situation, de l'interaction de deux enfants autour d'un même plateau - appliquons-nous à considérer cet état de fait comme une chance et non comme un handicap ! ;-)


Le premier constat sur ce point est que si Louiselle a beaucoup aimé chacune de mes propositions (youpiii, c'est un zéro faute !), Antonin les a aimé encore plus. Généralement, il passait plus de temps sur chaque action que sa sœur, et allait plus loin dans la découverte. Alors, aux Mamans de bambins de 3 ans qui se désespèrent, je dis (et je redis) :

N'ayez aucune attente. Votre enfant passe 2 minutes 30 sur un plateau qui vous a coûté un quart d'heure de préparation ? L’activité se termine dans un désordre innommable, et il faut encore que vous preniez du temps pour ranger, nettoyer et doucher la maisonnée ?

Super. C'est que votre enfant a aimé.

Et n'oubliez pas : dans un ou deux ans, il aimera encore, et encore plus. Ne vous lassez pas de reproposez, c'est dans la répétition que l'enfant construit son  intelligence !

Et - bien que n'attendiez rien, nous sommes d'accord - vous constaterez, les semaines passant, que les temps d'activité s'allongent et que les temps de ménage diminuent... Mais chut, c'est un secret, et l'essentiel n'est pas là, n'est-ce pas ??!! ;-)

Voici donc la semaine de Louiselle... en plateaux. :-)

LUNDI : 

Matériel : un plateau, deux gros bols en verre, une petite serviette, une éponge naturelle,
l'équivalent d'un ou deux verres d'eau.

Ouf, il fait chaud... Tant mieux ! On va pouvoir jouer avec l'eau !! :-)

Le plateau de vie pratique ci-dessus est un classique de la maisonnée - d'autant plus prisé que, frileuse, je ne le propose pas en permanence dans l'atelier, non... Mais dehors, au printemps, ou à huis clos dans la cuisine les jours de fortes chaleurs, quel bonheur !! :-)

Cette activité classique est capable, je le sais, d'absorber mes deux enfants assez longtemps : j'ai donc commencé par la proposer à Antonin pendant la sieste de sa sœur. Il peut désormais mener un travail de ce type pendant une demi-heure - je crois bien qu'il lui rappelle sa dînette adorée...

J'espérais qu'au réveil de Louiselle, il en aurait eu son content et ficherait la paix à sa sœur. Mais non. Il a fallu que je le barde de tous nos bons vieux principes ("Chacun son tour", "Quand Louiselle aura terminé, elle te laissera la place", etc.) et que je dégaine une activité spécifique, à réaliser au coude à coude, pour qu'il daigne laisser la Damoiselle explorer sans la harceler.


En l'occurrence, Antonin était tout occupé à colorier un plan de Baden-Baden, pendant que Louiselle travaillait à affiner son geste et ses connaissances physiques. Presser l'éponge, ça détend, ça rafraichit, et ça amuse. J'adore la bouille réjouie de la Damoiselle qui m'annonce que le bol est vide, avant de recommencer dans l'autre sens. Antonin est plus tenace dans le temps (mais encore une fois, je crois que cela a trait à sa passion très personnelle pour les ustensiles de cuisine...) et a franchi le stade de l'étonnement : "Mais, Maman, elle est où l'eau ? Elle reste dans l'éponge ?".

:-)

MARDI :

Matériel : un plateau, un aimant, un récipient contenant divers petits éléments de quincaillerie métalliques.

Voici un plateau deux-en-un : exploration magnétique et technologie.

Encore une fois ce jour-là, Antonin a exploré le plateau avant sa sœur,  pendant son repos du début d'après-midi. A 4 ans et demi, il découvre qu'une pièce magnétisée devient elle-même magnétique...


... découverte qui lui permet de réaliser des constructions assez magiques... : ça tient tout seul !!


Chez Louiselle, l'exploration magnétique peut paraitre plus brouillonne... mais non moins enthousiaste ! :-)


L'intérêt spécifique des éléments de bricolage, qui se combinent entre eux à l'infini, lui apparait bien cependant, même si elle ne songe pas encore à construire en utilisant le champ magnétique.


Et elle eut cette très belle idée, qui conquit son frère et moi- même :



:-)

MERCREDI :

Matériel : un plateau, une cuillère, deux bols et des petits éléments à transvaser.

Et bien oui, des versés.

Trois ans, c'est l'âge des versés.

Bon, il semblerait que 4 ans et demi soit aussi l'âge des versés. ;-)


Pensez toujours à varier les plaisirs : ne proposez qu'un seul plateau de transvasement à la fois dans l'ambiance de votre enfant, et changez-le souvent. Les possibilités sont infinies si on considère qu'on peut jouer sur au moins deux variables : l'élément à transvaser (taille, couleur, texture...) et l'outil pour ce faire (cuillères de toute sorte et de toute taille, pince, épuisette...).

Ici, j'ai disposé dans un bol les petites boules métalliques d'un jeu de Géomag : elles sont lourdes et brillantes, et à elles seules, renouvèlent complètement cette activité. Avec une petite cuillère "doseuse" facile à prendre en main et bien creuse, c'était parti...

 

C'était parti pour une belle crise de nerf, car les deux enfants ont trouvé l'activité merveilleuse et ont voulu la réaliser en même temps. Après quelques grincements de dents, ils sont parvenus à un compromis : Louiselle transvasait dans un sens, et quand le bol était vide, Antonin recommençait dans l'autre sens...

Antonin s’évertue à compter les billes entre chaque coup de cuillère... Pratique ! :-/

JEUDI :

Matériel : un plateau, un carré découpé dans du carton ondulé,
des lettres à poinçonner, une punaise.

Le plateau de poinçonnage prenant la poussière dans l'atelier, j'eus envie de proposer d'autres modèles que les lignes abstraites et les dessins géométriques... Je songeais alors aux lettres, qui passionnent chacun de mes deux enfants en ce moment (pour tout vous avouer, mes oreilles bourdonnent à force de les écouter chanter la chanson de l'alphabet...)... et ce fut une très bonne idée !


L'avantage de ce type de plateau, c'est qu'il peut être facilement proposé aux deux enfants en même temps, qui aiment mener leurs activités graphiques au coude à coude...


Louiselle s'est montrée très enthousiaste, et son frère... Son frère a refusé de s'interrompre pour manger et n'a levé le nez que lorsque TOUTES les lettres furent poinçonnées (2x26 quand même !!).


Une remarque concernant le fichier que j'ai téléchargé : les lettres minuscules sont graphiées "à l'anglo-saxonne", avec les variantes que cela suppose parfois. Cela ne perturbe pas du tout mes enfants, qui concluent simplement : "Oh, il est joli, ce "F", mais il est un peu bizarre !", et point-à-la-ligne. A vous de voir selon votre petite famille ! ;-)



VENDREDI :

Matériel : un plateau, des solides géométriques, un plat contenant de la farine.

Pour prolonger l'activité de peinture qui consiste à passer du volume au plan, rien de tel que l'activité montessorienne consacrée ! Sans compter qu'elle s'intercale à point dans ma petite progression (attendez de voir nos prochaines manipulations en géométrie...).

Les stratégies des enfants sont, une fois de plus, en léger décalage : pour Louiselle, le sensoriel prime. Plonger ses mains dans la farine, l'assembler en pâté... Ce n'est que dans un second temps qu'elle avise les solides et décide - certainement aussi en suivant l'exemple de son frère - de les plonger dans la farine.

Quelle forme aura cette empreinte ??

Antonin, lui,  a construit sensoriellement le concept de face - même s'il ne réinvestit pas ce mot. Très vite, il tente spontanément - et assez systématiquement - d'obtenir l'empreinte de chaque face d'un même solide... Cela lui réserve souvent de jolies surprises.


Il s'agit là, bien sur, d'une première approche du patron qui ne dit pas son nom... ;-)

Cette activité est avant tout une activité verbale : l'adulte doit être très présent, très attentif, et étayer : "Oui, la face de ce pavé est rectangulaire. La base de cette pyramide est carrée...". Au niveau du vocabulaire, rien n'est attendu chez l'enfant à ce stade, mais prenez garde à modéliser votre langage, et croyez-le : ce sont autant de petites graines lancées au vent qui atterriront dans un sol fertile ! ;-)

"Oh : tu plonges le sommet du prisme dans la farine..." ;-)

Quant à l'interaction entre frère et soeur sur cette activité, elle fut, heu, disons...


... totale et permanente. C'est cela. Nous sommes bien loin de la présentation initiale, certes. ;-)

Ici, c'est un peu plus...  messy !! :-D

Il est noter cependant que sur cette activité en particulier, Louiselle fut plus persévérante que son frère et continua de manipuler bien longtemps après qu'il s'en soit détourné... Chouette ! :-)


N'oublions pas la phase jubilatoire de la vaisselle de solides et du passage d'aspi... sans lesquelle cette activité ne serait pas vraiment ce qu'elle est... Hein ? :-)

SAMEDI :

Matériel : un plateau, un panier rempli de divers petits objets authentiques,
dont les noms commencent par des sons variés : Vvvvoiture, Lllampe, Jjjjeton...

Et oui : un panier phonologique !! YOUPIII !!! :-D

Une petite récap' sur cette activité chouchoute : tout d'abord, sachez que la phonologie, c'est follement fun. Si je propose le jeu du "petit oeil", mes enfants se mettent à frétiller comme de fringants gardons...

La première raison de cet engouement, c'est la théâtralisation de l'adulte. Non, mais franchement, il y a de quoi se tordre. Voilà Maman qui attrape le panier en s'exclamant tout bas : "Mon petit oeil...".

Les mentons se dressent, les yeux s'allument.

"... voit..."

Maman roule des yeux gourmands en passant d'un objet à l'autre - ceux que Louiselle a choisi tout spécialement, en les extirpant un à un du panier, et qui sont au nombre de trois.

"... un objet dont le nom commence par le son..."

(Oui, la formulation est un peu longue, mais cela s'enquiquinera que vous : encore une fois, modélisons !! C'est le NOM de l'objet qui commence par un SON quelconque, et non l'objet lui-même, n'est-ce pas ?) ;-)

OK. Le gros problème sur cette activité, c'est qu'elle commence a être vraiment facile pour Antonin, qui souffle à sa sœur avant qu'elle n'ait le temps de faire la gymnastique mentale. Lorsque je parviens à le contenir, Louiselle se trompe encore, parfois (emportée qu'elle est par le désir sincère que ce soit CET objet favori que je nomme !). Mais trouve aussi, souvent, le mot concerné. Souvent. J'adore ces moment de transition, où les compétences se construisent de façon tangible... Ma petite fille grandit !! :-)

DIMANCHE : 


Encore un classique - oh, que cela m’émeut, de voir ma Damoiselle franchir les paliers que son frère avant elle...


"Qu'est-ce que cela ? ", demandais-je en lui montrant le globe lisse et rugueux.

"La TEEEERRRE ! Notre Planèèèète !!", répond Louiselle, qui a été à bonne école.

"Sur notre planète, il y a de la terre, et de l'eau.", expliquè-je en l'incitant à touchant les parties correspondantes.

"Et de l'herbe. Sur la terre.", ajoute le Damoiseau qui trouve mon explication un peu simpliste.

:-D


Vient le tour des trois flacons. Que contiennent-ils ? Encore une fois, aucune hésitation de la part de ma Damoiselle, qui a vécu l'activité des dizaines de fois : "De l'eau. De la terre. De l'air." Bien. Je la laisse manipuler les petits pots... puis le coeur de l'activité commence.


Alors, tout de même, pour Louiselle, c'est une première. De spectatrice, elle devient actrice. Elle en est assez satisfaite, et se débrouille vraiment bien :

"Reconnais-tu cet animal ? Comment s'appelle-t-il ?
"Est-ce qu'il nage dans l'eau ? Est-ce qu'il court sur la terre ? Est-ce qu'il vole dans les airs ?"

Louiselle se trompe un peu - le nautile l'induit en erreur et elle est très heureuse d'apprendre le nom du porc-épic (de la bouche de son grand frère...).

Mais Louiselle se trompe peu. Très peu. Et se corrige le cas échéant.


Et ici encore, belle surprise : Louiselle classera les 18 images jusqu'au bout, sans lassitude. Bien sûr, nous ponctuons notre exercice de tri de longues digressions sur la description des animaux, les voyages futurs que nous réaliserons en famille ou tout autre sujet qui s'invite au cours de l'activité. Cela permet de souffler. Cela permet de nourrir concrètement l'intérêt. Cela permet aussi de constater que les enfants peuvent rester concentrer assez longtemps (Antonin se lèvera néanmoins plusieurs fois pour aller faire autre chose) pour peu que l'on ménage des respirations...


Belle semaine chez vous ! :-)

39 commentaires:

  1. Je suis contente de lire cet article!!
    J'ai également reproposé des activités et il est vrai que ça a bien marché et un tout petit peu plus longtemps qu'avant .
    Gros bisous Elsa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bisous Titia ! Contente d'avoir des nouvelles ! :-)

      Supprimer
  2. Je suis également très contente de lire cet article ! On commençait à tourner un peu en rond enfermés à l'intérieur et j'étais un peu découragée par son basardage systématique de toutes mes propositions après 2min30 de concentration :)

    RépondreSupprimer
  3. Question bête (ou pas :) ) : est-ce que tu fais des présentations des plateaux ou alors ils sont présentés et utilisés selon l'inspiration de tes enfants ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question pas bête ! ;-)

      Je copie-colle ce que j'ai répondu à Agathe plus bas :

      Pour la présentation des activités, tu fais bien de demander. Ça dépend des plateaux, en fait :
      - L'éponge et les transvasements ont été présentés il y a longtemps donc maintenant c'est inutile. Je m'efface.
      - Les aimants, c'est de la bidouille, pas de présentation. Je suis assez effacée, mais j'interagis quand même sur le mode de la description : "Oui, tu as choisi cette vis et tu l'as mise là...".
      - Les poinçons, c'était l'activité sympa en famille, il y avait du monde à la maison ce jour-là, pas de méthodologie spécifique.
      - Les solides : je n'ai pas fait de présentation, ils ont compris ! Je verbalise les actions, mais je suis assez effacée (en clair : je suis en train de faire autre chose dans ma cuisine en même temps).
      - Panier phonologique : je suis très présente, comme je le dis.
      - Globe : c'est une activité langagière, je suis très présente, on discute tous ensemble.

      J'ai conscience de te répondre un peu "à-la-va-vite", là, n'hésite à me relancer sur des points précis ! :-)

      Supprimer
  4. Merci Elsa, à 32 ans je viens d'apprendre qu'un objet magnétisé devient magnétique. Si je tombe sur un aimant adéquat, je jure que j'essaye sur le champ ! ^_^

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cet article et toutes ces activités que je vais soigneusement noter dans mon petit carnet dédié et proposer à ma fille lorsqu'elle sera un peu plus grande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouah, ça m'émeut ! Elle a quel âge, ta fille ?

      Supprimer
  6. merci Elsa c 'est super d'avoir aussi les activités pour Louiselle!!!
    ou as tu trouvé les lettres à poinçonner?merci!!!!!!!
    Sofia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les lettres à poinçonner sont en lien dans la légende de l'activité ;-).
      https://app.box.com/shared/5u7qhhjxtp

      A bientôt, Sofia ! :-)

      Supprimer
  7. Bonjour les coquelipops !
    Formidable article riche d'activités pour les 3ans. Merci!
    Tes enfants sont bien mignons dans leurs réactions et leur implication ^^
    Bonnes vacances,
    YellowShrimp.

    RépondreSupprimer
  8. J'aime! Fin de sieste du loulou, je tombe sur ce post, et hop! son premier panier phonologique est pret (5 animaux Slei* dont il connait bien le nom), et une activité poinconnage improvisée à main levée sur des feuilles en 2 min 30...

    Merci pour toutes tes idées encore et tjours très inspirantes!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Elsa,

    Je te livre une réflexion qui m'est déjà venu plusieurs fois à l'esprit. Louiselle a un grand frère devant elle qui intervient souvent dans ses activités et toujours de manière plus élaborée. J'ai moi même vécu cette situation avec un grand frère brillant. Bien que cela ne semblait pas me gêner et me poussait meme dans mes apprentissages, je souffre d un terrible manque de confiance en moi et j exerce un metier que je n ai pas choisi.
    Je sais que tu fais au mieux comme nous toutes mais je voulais te faire part de mon expérience.
    Cath

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cath !

      Tu as raison, j'abandonne Antonin dès demain ! ;-)

      Blague à part, merci pour ton témoignage. Ma famille est différente, bien sûr, avec un vécu différent... Par exemple, chez nous, Antonin n'est pas "brillant" comme ton grand frère, ouf ! J'imagine que ça a dû être une situation difficile pour toi, en effet.

      A vrai dire, en te lisant, je ressens du soulagement. Il y a quelques mois, c'était Louiselle qui avait plus ou moins endossé (aux yeux des tiers) ce rôle de "celle qui réussit". Mon mari et moi sommes tous les deux très attentifs aux "rôles" que peuvent jouer les uns et les autres au sein d'une famille, alors on a vraiment été très très prudents, et voyant qu'on ne rebondissait jamais (il ne faut jamais dire d'un enfant qu'il EST ceci ou cela. Nous ne savons jamais vraiment QUI est l'autre - ni nous-mêmes), les choses ont évolué.

      Louiselle et Antonin s'autorisent à faire les apprentissages à leur rythmes, je le sais, je le sens, et je sais que cela vient de notre attitude.

      Je ne suis pas une championne en parentalité, mais sur cette question des rôles, je suis trèèès vigilante ! Le bon indice, c'est quand les relations entre chacun évoluent sans cesse : ça veut dire que personne n'est enfermé dans une posture. Pendant un temps, c'est Louiselle qui était moteur, parfois ce fut les deux, parfois ce ne fut personne... En ce moment c'est Antonin. Ca changera encore.

      Et ça, c'est chouette ! :-)

      P. S. Rien à voir - enfin si, mais là, la situation décrite est radicale : sur ce thème des rôles endossés au sein d'une famille, ne pas rater le film "Guillaume et les garçons, à table !". Un pur régal. :-)

      Supprimer
  10. Bonjour Elsa !

    Et merci pour cet article, une nouvelle fois très intéressant ! Ce sont des activités que nous avons plus ou moins déjà croisées avec toi pour la plupart, mais avec des variantes et surtout vues sous l’angle de la relation fraternelle, qui révèle d’autres enjeux pédagogiques très intéressants pour ceux qui sont aussi confrontés à ce sujet !
    Petite suggestion pour répondre à la frustration que tu émets en début d’article : est-ec que ton homme (qui a l’air d’être un chouette partenaire !) n’aurait pas envie de petits temps « entre hommes » avec Antonin, qui te libérerait des moments avec Louiselle ? Je l’imagine bien faire des séances de musique par exemple (au pif !) 
    Par ailleurs, petite question sur quelque chose qui transparait dans tes articles : est-ce que tu es présente tout au long de l’activité pour l’animer auprès du ou des enfants ou est-ce que tu « t’effaces » après la présentation ? dans la « théorie » montessori, j’avais l’impression que l’éducateur et/ou le parent avait plutôt vocation à s’effacer, mais là on « t’entend » parler, commenter, expliquer… Je me souviens que tu en as déjà parlé il y a qq années, mais est-ce que ta position sur le sujet a changé avec le temps ? avec le fait qu’ils sont 2 et qu’il faut aussi gérer leurs interrelations ?
    Chez moi, nous vivons dans un tout petit espace (50m² pour 4 dont un petit crapahuteur de 18 mois, ouch !), donc je n’ai pas la place de proposer des plateaux en libre service et nous les fabriquons à la demande, ce qui implique toujours une interaction initiale avec l’adulte. Mais du coup, ma fille (jumelle d’Antonin !!) cesse l’activité si je ne suis plus là…
    En revanche, quand elle se lance seule dans des projets en libre service, elle est complètement autonome, on dirait un cliché Montessori ! elle peut passer 1h voire 1h30 à dessiner, découper, coller, mettre des gommettes, fabriquer des invitations, des tickets et des i-pad en papier ! 
    Du coup, je ne sais pas si c’est le dispositif qui ne convient pas vraiment, si elle ne s’intéresse qu’au dessin depuis 2 ans ou quoi…
    Bon, tu ne pourras pas répondre à toutes mes interrogations, et en plus ça n’intéressera pas tout le monde sur ce blog ! 
    Mais ça m’intéresserait vraiment d’avoir ton avis sur la question de la posture plus ou moins présente de l’adulte !!
    Et puis si tu n’as pas le temps d’y répondre, ce n’est pas grave, la suite de tes articles continuera à nous intéresser !!
    Un grand merci encore et à très vite, j’ai hâte de te relire !!
    Agathe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Agathe pour ta suggestion ! :-)
      Oui, mon homme prend souvent en charge un des enfants les week-ends (ou les deux, hin hin !)

      Mais je sens assez mal le "Viens faire des activités avec Maman, du genre de celles qu'on fait tout le temps, alors que ton frère va s'éclater avec Super Papa pour faire un SUPER MEGA truc dont tu n'as même pas idée !!"

      :-D

      Ceci dit, je vais tenter ! :-)

      Pour la présentation des activités, tu fais bien de demander. Ça dépend des plateaux, en fait :
      - L'éponge et les transvasements ont été présentés il y a longtemps donc maintenant c'est inutile. Je m'efface.
      - Les aimants, c'est de la bidouille, pas de présentation. Je suis assez effacée, mais j'interagis quand même sur le mode de la description : "Oui, tu as choisi cette vis et tu l'as mise là...".
      - Les poinçons, c'était l'activité sympa en famille, il y avait du monde à la maison ce jour-là, pas de méthodologie spécifique.
      - Les solides : je n'ai pas fait de présentation, ils ont compris ! Je verbalise les actions, mais je suis assez effacée (en clair : je suis en train de faire autre chose dans ma cuisine en même temps).
      - Panier phonologique : je suis très présente, comme je le dis.
      - Globe : c'est une activité langagière, je suis très présente, on discute tous ensemble.

      J'ai conscience de te répondre un peu "à-la-va-vite", là, n'hésite à me relancer sur des points précis ! :-)

      Supprimer
  11. Les lettres à poinçonner sont en lien dans la légende de l'activité ;-).
    Pour rappel : https://app.box.com/shared/5u7qhhjxtp

    RépondreSupprimer
  12. Et donc Merci Elsa pour toutes ces idées, et bravo aux enfants pour leur concentration...Je m'en vais en tester quelques-unes auprès de mon "31mois" dans les jours et semaines à venir :-), et si je fainéantise pas, je vous en ferai un retour d'expérience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, oui, un retour d'expérience ! :-)

      Supprimer
    2. Allez, je me lance pour le début du retour d'exp !

      1) Transvasements d'eau en pressant une éponge

      F. a bien adhéré à l'activité au départ, et respecté la consigne de transvaser en trempant l'éponge dans un bol et en l'essorant dans l'autre. Puis, au bout de quelques minutes, il a commencé à transvaser directement en versant l'eau d'un bol à l'autre. Et enfin, j'ai dû m'absenter 10 secondes, qui lui ont suffi pour s'énerver et faire valser l'un des bols par terre :-(. Ire de mon mari. Culpabilité de mon côté. Mais ledit récipient étant en verre Duralex (vous savez, comme les bons vieux verres de cantine !!), il a survécu à sa chute depuis la table basse ! Morale de l'histoire : une activité à reprendre, en extérieur et sous haute surveillance :-D.

      2) Aimant
      Je viens de recevoir le bâton magnétique commandé ici, je proposerai l'activité d'ici quelques jours à mon loulou. Trop hâte !!

      3) Transvasements
      C'est l'une des activités favorites de F. quand nous nous rendons à l'atelier Montessori près de chez nous : à la cuillère, à la pince à cornichons, à la pince ciseau...Je ne lui ai pas re-proposé à la maison.

      4) Poinçonnage

      Ah, ça, ce fut LA nouveauté pour lui. J'ai repris les motifs "lettres" que tu proposes Elsa, mais en laissant sur une même feuille la lettre majuscule et la minuscule. Au cas où il me demanderait ce qu'étaient ces symboles (ce qu'il n'a pas fait !).
      Il lui a fallu quelques secondes pour comprendre comment saisir le poinçon/punaise entre ses petits doigts boudinés puis c'était bien parti. J'ai dû changer le carton sous la feuille imprimée en cours d'activité : le carton que j'avais initialement sélectionné un carton légèrement plastifié, trop rigide, la pointe du poinçon ripait dessus. Avec un bon vieux carton de déménagement, plus tendre, ça a bien mieux fonctionné ! F. s'est appliqué à poinçonner sur les points les lettres A, a et B,b puis il s'est dissipé : il a percé la feuille de papier en dehors de tout motif imprimé ! Ceci étant, pour une première, ça semble lui avoir plus et il m'a étonnée par la précision de son geste, même novice :-).

      Supprimer
    3. 5) Solides géométriques

      J'ai commandé ceux de chez Wesco, pas encore reçus.
      Et puis je suis tombée sur des petits solides géométriques en plastique de Toutpourlejeu, reçus ce jour. Ils sont petits, ce sont des pions, (arête d'environ 2 cm je dirais) mais variés et surtout pas chers.
      Nous pourrons donc tenter les empreintes dans le sable ou la farine sous quelques jours :-).

      PS : glané aussi chez toutpourlejeu (livraison super rapide !) :

      Des lettres en mousse : http://toutpourlejeu.com/fr/accessoires-de-jeux/452-130-grandes-lettres-en-mousse-fine-de-5-cm-hauteur.html

      250 formes géométriques planes + 2 dés "formes" : http://toutpourlejeu.com/fr/accessoires-de-jeux/498-mosaique-logique-lot-de-250-pieces-formes-geometriques-et-2-des.html

      Un tangram en bois : http://toutpourlejeu.com/fr/jeux-/546-tangram-jeu-esprit-construction.html

      Des billes chinoises, pas également réparties entre les 6 couleurs (très peu d noires, beaucoup de vertes, bleues, blanches : http://toutpourlejeu.com/fr/galets-pierres-gems-jeux/748-galets-multicolores-lot-de-55-a-60-billes-plates-pour-jeu.html

      Un jeu de roulette/toupie : http://toutpourlejeu.com/fr/jeux-classiques/1014-jeu-super-roulette-bois-avec-toupies-et-billes.html

      Un dé constellation-toupie : http://toutpourlejeu.com/fr/des-speciaux/161-de-toupie-toton-de-a-jouer.html

      6) Panier phonologique
      Cela fait au moins un mois que je veux l'expérimenter, mais je n'en ai pas encore pris le temps !

      7) Air/Eau/Terre
      Il me faut imprimer et plastifier les cartes !!

      Supprimer
    4. Mais mais mais, pourquoi tous mes liens hypertexte ont disparu de la première partie de ma réponse ???!!

      1) Transvasements d'eau en pressant une éponge

      F. a bien adhéré à l'activité au départ, et respecté la consigne de transvaser en trempant l'éponge dans un bol et en l'essorant dans l'autre. Puis, au bout de quelques minutes, il a commencé à transvaser directement en versant l'eau d'un bol à l'autre. Et enfin, j'ai dû m'absenter 10 secondes, qui lui ont suffi pour s'énerver et faire valser l'un des bols par terre :-(. Ire de mon mari. Culpabilité de mon côté. Mais ledit récipient étant en verre Duralex (vous savez, comme les bons vieux verres de cantine !!), il a survécu à sa chute depuis la table basse ! Morale de l'histoire : une activité à reprendre, en extérieur et sous haute surveillance :-D.

      2) Aimant
      Je viens de recevoir le bâton magnétique commandé ici , je proposerai l'activité d'ici quelques jours à mon loulou. Trop hâte !!

      3) Transvasements
      C'est l'une des activités favorites de F. quand nous nous rendons à l'atelier Montessori près de chez nous : à la cuillère, à la pince à cornichons, à la pince ciseau...Je ne lui ai pas re-proposé à la maison.

      4) Poinçonnage

      Ah, ça, ce fut LA nouveauté pour lui. J'ai repris les motifs "lettres" que tu proposes Elsa, mais en laissant sur une même feuille la lettre majuscule et la minuscule. Au cas où il me demanderait ce qu'étaient ces symboles (ce qu'il n'a pas fait !).
      Il lui a fallu quelques secondes pour comprendre comment saisir le poinçon/punaise entre ses petits doigts boudinés puis c'était bien parti. J'ai dû changer le carton sous la feuille imprimée en cours d'activité : le carton que j'avais initialement sélectionné un carton légèrement plastifié, trop rigide, la pointe du poinçon ripait dessus. Avec un bon vieux carton de déménagement, plus tendre, ça a bien mieux fonctionné ! F. s'est appliqué à poinçonner sur les points les lettres A, a et B,b puis il s'est dissipé : il a percé la feuille de papier en dehors de tout motif imprimé ! Ceci étant, pour une première, ça semble lui avoir plus et il m'a étonnée par la précision de son geste, même novice :-).

      Supprimer
  13. Très belle idée cette présentation d'ateliers chaque jour. J'ai beaucoup rigolé avec le plateau des solides et du sable ou de la farine... ici aussi c'est vaisselle et aspirateur à chaque séance mais elles adorent. Et il faut vraiment que je propose cet atelier terre/eau/mer, je suis certaine qu'elles adoreraient.
    Merci pour tes expérimentations, et merci pour les liens.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Elsa,
    Quelle énergie tu mets dans les journées de tes enfants !
    J'ai aussi la même question... sur les présentations des plateaux...

    Sinon rien à voir, je me demandais, pour les petits végétariens, est ce possible que l'école adapte ce régime ? Antonin rentre tous les midis pour manger ? Ou ça dépend des écoles ? Merci à tous ceux qui ont un avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Aud et merci !

      Pour les plateaux, j'ai répondu plus haut, n'hésite pas à me relancer si tu as d'autres questions.

      Pour les cantine, oulala, je crois que c'est assez compliqué et ça dépend des communes. Ici, les Mamans qui mangent casher refusent que leurs enfants mangent de la viande à la cantine et c'est accepté. Mais je ne sais pas si ça se passe partout aussi bien...

      Ici, Antonin mange toujours chez sa nounou, donc pas de soucis ! :-)

      Supprimer
  15. Coucou Elsa,

    D'où viennent ces formes géométriques magnifiques qui ont été plongées dans la farine avec délice ???
    Superbes plateaux très imaginatifs !! bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est Wesco, le lien est dans la légende de la photo ! :-)

      Supprimer
  16. Bonjour Hanita, pour les solides : Il y en a chez Wesco, comme indiqué dans la légende cliquable de la première image du vendredi par Elsa : http://www.wesco-eshop.fr/22831020-solides-en-plastique.html
    Mais je ne sais pas si on peut commander en tant que particulier chez Wesco ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme dit Agathe, on peut ! :-)

      Supprimer
    2. merci anne !
      j'avais essayé de commandé sur wesco une fois mais on me demandait un numero pro ou je ne sais plus quel numero, et j'avais finalement jeté l'éponge!! Je serais plus persévérante ;)

      Supprimer
  17. Si si on peut, moi je l'ai déjà fait pour d'autres choses!

    RépondreSupprimer
  18. C'est super chouette de voir Louiselle faire à son tour les plateaux qu'on a découvert avec Antonin. Ici, faire en sorte que la petite soeur ou le grand frère n'intervienne pas dans les activités de l'autre est super compliqué ou alors je m'y prends mal ;-) c'est souvent pour ça que je trouve que le pur montessori est difficile à appliquer à la maison (bon ça et mon amour de Reggio et des apprentissages autonomes qui font que je ne sais toujours si j'aurais vraiment envie...?!)
    J'avais une question par rapport aux formes à poinçonner. En formation on nous a dit qu'il valait mieux ne pas donner de lettres à poinçonner parce que ça coupait l'élan du geste naturel, je comprends bien l'idée, mais je me dis que c'est la même chose pour toute forme à poinçonner au final? Elle conseillait par exemple des formes géométriques, quand l'enfant dessine un cercle ce sera le même "problème", bref, qu'en penses-tu? Parce que bon, j'aime bien le poinçonnage moi (enfin mon fils surtout! ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme toi, je comprend bien l'idée, mais le poinçonnage ne vise pas la fluidité du geste (ce n'est pas un geste lié) mais bien la précision. Donc, comme toi, je conclue : peu importe le motif, dans ce cas ! D'autant qu'ici les lettres plaisent tellement !!

      Si on doute, on peut se contenter de proposer des lettres scriptes (qu'il ne s'agit pas d'apprendre à écrire).

      Supprimer