Pages

dimanche 20 novembre 2016

Poèmes d'automne

Qu'est-ce qui se joue entre la poésie et nous ?

Il faut bien avouer que nous ne sommes pas nombreux, je crois, à avoir sur notre table de chevet une anthologie poétique que nous ouvrons en guise de lecture du soir... 😉 Et pourtant... la poésie reste la poésie, n'est-ce pas ? Auréolée d'un tel prestige qu'on se dit que cela ne doit pas être dû au hasard ou au malentendu... 😉

La poésie, je crois, c'est un espace vaste, généreux, où le verbe est suffisamment large pour que les images mentales et les mots de tout le monde puissent venir s'y nicher comme dans un chez-soi. Un poème est un écrit subtilement incomplet, qui accueille de ce fait un petit morceau de chacun d'entre nous. Ce n'est pas un hasard si le premier rapport à la Culture, dans la plupart des traditions, se fait oralement, sous forme de comptines et de chansonnettes, rythmées, rimées, mimées, balancées. Le bébé entre dans le monde de la Culture par la porte de la Poésie : des mots qui roulent comme des vagues et marquent les mémoires, de génération en génération.

Les enseignants adorent farcir le crâne de leurs élèves avec ces vers à savourer (ou pas). Ils ont d'excellentes raisons théoriques pour agir ainsi. Par exemple, on sait qu'un enfant de 3 ou 4 ans exposé au rythme, aux allitérations et aux rimes développe rapidement des compétences phonologiques - et donc, de lecteur. Vers 6 ans, baigner dans la poésie permet d'exercer la mémoire, de s'enraciner dans une culture littéraire et d'enrichir son lexique et sa syntaxe. Aux alentours de ses 9 ans, l'enfant accède à la dimension morale et historique des œuvres, qui servent alors de piliers pour construire sa personnalité et ancrer son histoire propre, et donnent des outils pour exprimer des émotions complexes avec nuances. Et je ne parle même pas du jeu langagier et du plaisir esthétique, à tout âge - hé, la poésie, c'est avant tout de la musique !

Vous l'avez compris, j'aime beaucoup la poésie, autant d'un point de vue artistique que d'un point de vue pédagogique - et il semblerait que le maître d'Antonin (en CP cette année) partage mon engouement. Encore que nos goûts divergent fréquemment, mais ceci est une autre histoire. 😄

Pour tout vous avouer, quand j'ai compris que mon fils de 5 ans allait devoir ingurgiter une poésie par quinzaine, j'ai un peu râlé. Bon, il faut dire que j'ai un problème avec les devoirs du soir - c'est très simple, c'est au-dessus de mes forces. Quand je rentre du travail, j'ai plusieurs heures de cours dans le dos (mes enfants aussi) et pas mal de devoirs à la maison en perspective, moi aussi. Alors voilà : en rentrant, je balaie tout cela, et je joue avec mes enfants (et je m'occupe du linge, du dîner, du courrier, etc., etc.). Je fais mes devoirs à moi quand les enfants sont couchés, et c'est mon mari, après le dîner, qui prend en charge les devoirs d'Antonin pendant que je m'occupe de sa petite sœur.

En clair : les devoirs d'Antonin, moi, je ne veux même pas en entendre parler.

Mais les poèmes de sa classe me rattrapent. Ces poèmes qu'Antonin apprend, son papa les apprend aussi. Ils les récitent parfois tous les deux dans des joutes impromptues - pendant le petit déjeuner, en promenade... Les poèmes appris servent d'unités de temps : "Bon, négocie Antonin, tu me masses le dos pendant tout le temps que je récite ma poésie, d'accord ?". Les poèmes de sa classe sont détournés, réécris à notre sauce familiale - il faut dire que certains d'entre eux sont relativement stupides... 😁

Bref, je me suis aperçue que je les savais, moi aussi. Et Louiselle, itou.

Et puisque décidément ce n'est que du bonheur, j'ai voulu partager ici ma petite sélection de cet automne : elle s'adresse en premier lieu à mes élèves (petite et moyenne sections), mais mes enfants les apprennent en même temps qu'eux et moi... Je crois décidément que plus nous sommes nombreux à apprendre quelque chose, plus l'exercice est ludique et aisé ! Comme si nos forces se conjuguaient...

J'espère que cette courte sélection vous plaira, la bibliographie se trouve en fin d'article !

Thierry Cazals


Comptine


Maurice Carême


Comptine

Bibliographie :

- Le petit cul tout blanc du lièvre, Thierry Cazals, Zaü, Motus.
- Poèmes à dire et à manger, Elisabeth Brami, Emmanuelle Houdart, Seuil Jeunesse.
- Les 25 chats de Maurice Carême, L’École des Loisirs.
- Am Stram Gram, Lucy Cousins et Lillo Canta, Mango.

Je reviendrais bientôt vous parler poésie - c'est un sujet qui m'occupe grandement en ce moment.

D'ici-là, avez-vous des poèmes chouchous adaptés aux 3 - 5 ans ? 😊

18 commentaires:

  1. Coucou Elsa,

    Après avoir épuisé le registre comptine et chansons, je me suis également mise à la poésie, et bien sur je suis à la recherche de poésie pour Naélou (28 mois).

    Bien placés bien choisis quelques mots font une poésie....(Queneau)

    Dans MQMM, tu avais commencé un livre de comptine, la première était Pomme de reinette et pomme d'api. nous avons suivi cette démarche. Naélou, me le réclame tout le temps!!! il l'aime son carnet de chanson...
    et vous? où en etes vous avec votre carnet de comptines?

    en ce moment c'est
    "L'automne au coin du bois,
    Joue de l'harmonica.
    Quelle joie chez les feuilles !
    Elles valsent au bras
    Du vent qui les emporte.
    On dit qu'elles sont mortes,
    Mais personne n'y croit
    L'automne au coin du bois,
    Joue de l'harmonica."
    de Maurice Carême
    j'adore tes conseils!!!

    au plaisir

    la maman de Naélou

    RépondreSupprimer
  2. Vive la poésie! Autour de moi on aime beaucoup celle du tamanoir de Robert Desnos, que j'avais postée ici:
    https://situveuxjouer.com/2015/10/22/doudous-cheris-becots-et-jeux-du-soir/

    RépondreSupprimer
  3. Ici j'apprend les chansons de la crèche quand ma petite me les chante (et elle chante souvent, très souvent), et elle apprend les chansons de la maison quand je les chante. On apprend ensemble les chansons de la bibliothèque qu'on emprunte sur CD. Et, même si souvent, les comptines pour enfant sont très "persistantes" pour le cerveau, et même des fois un peu trop, et bien je ne m'en lasse pas. En fait, je les écoute même "en cachette", quand je suis seule dans ma voiture :p

    C'est impressionnant le nombre de chansons qu'elle connait par coeur à 2.5ans (une 50aine je dirais au jugé). Depuis peu, elle s'accompagne au métallophone. Même si bien sûr elle joue "n'importe quoi" elle a compris que musique et paroles pouvaient aller de paire. Je vais ressortir mes partitions de comptines sous peu (et un jour, un jour, j'achèterai un synthé et je me remettrai au "piano" pour nous accompagner :) )

    RépondreSupprimer
  4. Ma fille de deux ans et demi se régale de comptines en ce moment. Celles chantées par Agnès Chaumié sont écoutées tous les jours (et on a trois CD d'elle...).
    Elle adore aussi les "rhymes" anglais, qui sont des poésies scandées sur un rythme très marqué, qui peut être noté sur une partition. Des vidéos ici : https://kcls.org/content-category/video/. Son préféré : "Smells so green and skies so blue", qu'on a découvert lors d'une session de Music Together (pas en France :-( ).
    Donc, oui, tu as raison, je devrais essayer la poésie. Bêtement, je croyais que c'était trop tôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous aimons aussi beaucoup Agnès Chaumié. Ainsi que les autres disques du label Enfance et Musique :)

      Supprimer
  5. Je me souviens de beaucoup de poésies apprises petites, notamment toutes les fables de La Fontaine qui ont traversées ma scolarité. c'est celles que mes filles préfèrent, et qu'elles me demandent souvent de réciter ! :)
    Elles les connaissent presque par cœur.

    Je me fais souvent la remarque que pratiquement toute la littérature enfantine anglaise est construite comme des poèmes : les rimes sont pratiquement systématiques, et le rythme toujours recherché. C'est vraiment très plaisant ; les enfants adorent ! Mon compagnon ne parle qu'anglais à nos filles, nous avons environ 40% de livres dans la langue de Shakespeare.

    RépondreSupprimer
  6. Voici ma préférée que mon fils de presque 6 ans trouve très rigolote, je lui est apprise cet hiver quand il a eu la varicelle :


    Trois microbes de Jean-Louis Vanham

    Trois microbes, sur mon lit,

    Se consultent, bien assis.

    L'un s'appelle Scarlatine

    Il parle d'une voix fine.

    L'autre s'appelle Rougeole

    Et prend souvent la parole.

    Et le troisième, 0reillons,

    Ressemble à un champignon.

    Ils discutent pour savoir

    Lequel dormira ce soir

    Dans mon beau petit lit blanc.

    Mais fuyons tant qu'il est temps !

    Ces trois microbes ma foi,

    Dormiront très bien sans moi.

    RépondreSupprimer
  7. Mon poème favori lorsque j'avais l'âge de tes loulous :

    Le chat ouvrit les yeux
    Le soleil y entra.
    Le chat ferma les yeux
    Le soleil y resta.
    Voilà pourquoi le soir,
    Quand le chat se réveille,
    J'aperçois dans le noir
    Deux morceaux de soleil

    Maurice Carême

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Elsa,
    Merci pour toutes tes inspirations.
    Mais dis moi, question qui me turlupine, n'a-t-on jamais proposé à Antonin (ou Louisielle d'ailleurs !) de sauter une classe ????
    Avec tout ce que l'on voit, ils sont bien avancés par rapport à leurs camarades !

    RépondreSupprimer

  9. Sans hésiter :"Petits poèmes pour passer le temps" de Carl Norac illustré par Kitty Crowther! Un magnifique recueil de poèmes sur les saisosn et le temps qui passe. Mes élèves l'aiment beaucoup.
    En voici qq uns :

    MIEL DE TOI
    (à chuchoter quand le vent se tait)

    Je dis du miel de toi,
    le dernier miel au goût de pomme,
    de tournesol. Septembre va.

    Je dis des bogues. Je dis des noix.
    Je dis des mots. Je dis des mûres.

    Je dis du miel de toi
    au premier ciel couleur de pomme.
    Tourne, soleil. Octobre est là.


    COMPTINE D'AUTOMNE
    (à lire en soufflant très fort)
    Le vent d'automne a laissé,
    sur mon répondeur, un message.
    D'où a-t-il appelé?
    S'est-il faufilé
    dans une cabine?
    Qui lui a donné
    mon numéro privé?
    Son message disait :
    "Schchchchchchchchchchchchch
    schchchchchchchchchchchchch
    schchchchchchchchchchchchch..."
    Puis il a raccroché.

    MATIN DE RÊVE

    Dans un petit moulin,
    Un moulin à café,
    Le temps passait,
    Le temps passait.
    Et du soir au matin,
    On voyait par-dessus
    Le temps moulu,
    Le temps moulu.
    Dans une jolie tasse,
    Une tasse à café,
    le temps coulait,
    Le temps coulait.
    De profil et de face,
    Je voyais dans la tasse,
    Le temps tassé,
    Le temps tassé.
    J'ai bu le café brûlant,
    Il faut bien passer le temps.

    SI T'AS LE TEMPS


    Si t'as le temps,
    tatoue ton tatou,
    aspire ton tapis,
    inspire ton tapir
    et mets les bouts.

    Si t'as le temps,
    presse ton taon,
    trais tes poux,
    prends la mouche
    et mets les bouts.

    Si t'as le temps,
    joue au coucou,
    repeins les plumes
    de ton paon
    et mets les bouts.

    Si t'as tout fait,
    les bouts de temps,
    mêle-les, mets-les
    dans un trou quand même
    et n'oublie pas de fermer
    ton poème.

    Carl Norac

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce recueil est un must-have absolu, je confirme, je vais justement l'évoquer dans un article prochain !! :-)

      Supprimer
  10. isabelle girerd c'est LE poème de l'année 2014 que tous les CE1-CE2-CM1 de ma classe voulaient avoir dans leur cahier de poésie (c'est eux qui décidaient lesquels copier).

    J'ai gravé dans ma mémoire un poème d'un MS de l'année dernière (au printems), inventé librement à partir de la comptine "Je fais le tour ma maison" :

    Je fais le tour de mon lilas
    Je cueille une branche
    Je cueille une autre branche
    Mmmmh ça sent bon


    Pour le "spectacle" de Noël, mes TPS-PS-MS-GS doivent apprendre un chant ou une comptine pour les parents... Je suis un peu dépité, parce que rien ne me plait, je trouve toujours trop bébé ou bizarre... Auriez-vous une idée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Joséphine !
      Pourquoi pas "Comptine d'automne" de Carl Norac cité plus haut ? Il a moyen de faire une petite mise en scène sympa (à plusieurs voix, en répétant certains vers plusieurs fois, seul ou à plusieurs...)
      Quelqu'un a-t-il d'autres idées ?

      Supprimer
  11. Merci pour cette sélection automnale.

    J'aime L'Ecureuil de Jean Luc Moreau

    Dans le tronc d'un platane
    Se cache une cabane.

    Un petit écureuil
    Est assis sur le seuil.

    Il mange des cerises,
    Tricote une chemise;

    REcrache les noyaux,
    Se tricote un maillot;

    Attaque les noisettes,
    Fait des gants, des chaussettes...

    Qu'importe s'il fait froid !
    Tant pis si vient l'hiver !
    Une maille à l'endroit,
    Une malle à l'envers:
    L'écureuil fort adroit,
    Se fait des pull-overs.

    Ok il est long... Mais Presque troizans le connait par coeur et me reprend si je me trompe...

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,
    Je n'ai pas d'enfants et pourtant lis votre blog très attentivement depuis quelques années, je le trouve très intéressant. Aujourd'hui je viens poser une question qui n'a rien à voir avec l'article du jour. Je suis marraine d'une petite fille née la semaine dernière (et j'en suis ravie!) et je suis donc en train de réfléchir à un cadeau de naissance. J'aimerais éviter les habits et choisir plutôt un jeu/livre dont elle pourra profiter un peu. J'ai fait une petite recherche sur le blog "merci montessori" mais je n'ai pas trouvé d'article sur le sujet, en existe-t-il un? Ou sinon auriez-vous une suggestion? Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Camille ! Nous sommes synchro : ma première petite nièce est née au début du mois, et je planche sur le sujet. ;-) Article à venir très vite !

      Supprimer
    2. Super, j'attends cet article avec impatience alors :) Merci

      Supprimer
  13. Bonjour!

    Tant qu'on est dans les questions qui n'ont rien à voir avec l'article, j'en ai aussi!... ;-)

    pourrais tu s'il te plaît Elsa me dire comment se passe le choix des cadeaux communs à tes deux enfants pour Noel? ils réfléchissent, se mettent d'accord? comment ça se passe si justement ils ne veulent pas la même chose? Et du coup, tes enfants ont des cadeaux propres à leurs anniversaires, comment se passe le partage avec ces jeux là, ils se les prêtent? je trouve cette idée vraiment géniale, et je pense que ça éviterait bien des disputes chez moi... mais je ne sais pas trop comment le mettre ne place!!

    Pourrais tu aussi s'il te plaît me donner des pistes sur "quoi raconter à propos du pere noel"? Mon petit de 2 ans adore noel cette année, les lumieres, les déco... mais je me sens vraiment mal à l'aise avec cette histoire de Pere Noel. Il en voit partout, dans les histoires, les magasins, je ne suis pas contre, au contraire! Mais ça m'embete de lui dire qu'il va venir dans la maison, donner des cadeaux...lui raconter clairement des mensonges, quoi! et quand ma belle mere rajoute le côté "il viendra si t'es bien sage!!!", et que mon beau pere veut se déguiser en pere noel, c'est le pompom!!! Mais personne ne semble d'accord avec moi, tout le monde me trouve rabat-joie! ;-) ... Peux tu m'éclairer sur ce que toi tu racontes/racontais à tes enfants? Antonin y croit encore?

    et enfin, derniere question: qu'est ce qu'un coquelipop? ;-) peux tu nous en dire plus sur le nom de ton blog? =)

    merci beaucoup pour tout ce que tu partages, tout ce temps passé à partager d'aussi beaux et interessants articles avec nous.

    Marie.

    RépondreSupprimer