Pages

mardi 24 juillet 2018

Printable : Miro et Pollock


Bonjour à tous !

Petit passage éclair par ici pour partager les dernières cartes de nomenclature en date : je profite d'un moment de calme dans la maison pour prendre un peu d'avance sur nos prochaines études artistiques. Au programme aujourd'hui : l’œuvre de Miro, et celle de Pollock !


Ces corpus ne se veulent pas exhaustifs : chacun d'eux comporte 10 cartes (dont un portrait photo de l'artiste) et devront être croisés avec d'autres sources (livres d'art, expositions ...). Les œuvres ne sont pas nécessairement sélectionnées parmi les plus connues : j'essaie de balayer toute la carrière de l’artiste (œuvres de jeunesse, de maturité, etc) et de faire en sorte que chacune des œuvres représentées soit un point de départ vers un  maximum d'associations (avec d'autres œuvres, d'autres courants ...).






Bon, je vous laisse, car je commence à trouver ça louche, tout ce calme ... J'ai laissé les enfants dans l'atelier, en pleine séance de pastels secs en totale autonomie ... Il se peut fort que j'en retrouve un peu partout ... 😁


P.S. Ah, si, tout de même, avant que nous nous quittions, je partage avec vous ces tuyaux d'une lectrice parisienne (merci Kristina !) :

- Je cherchais l'exposition artistique des vacances, celle qui allait nous laisser un souvenir impérissable ... Je l'ai trouvée ! Ce sera une visite au très bel Atelier des Lumières, qui a ouvert récemment et qui propose de mettre en scène des œuvres de maitres en les projetant dans une salle immense, sur des murs ou sur l'eau ... Klimt et Hunderwasser sont au programme jusqu'en novembre, et je crois que nous allons passer un moment d'une magie profonde !

- Je glisse aussi le lien vers le site des visites de Judith qui propose de SUPER visites (musées, sites ...) aux enfants sur Paris ... Enjoy ! 😊

32 commentaires:

  1. Oh l'Atelier des Lumières: ça à l'air magique! Et je ne connaissais pas! Merci pour cette merveilleuse découverte... Voilà qui nourrit mon souhait d'organiser une descente sur Paris cet automne pour les enfants... (Et merci aussi pour tout le reste... Comme tes partages sont précieux!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce retour, Marie !
      Je trouve que Paris, c'est mieux en automne : généralement on y passe quelques jours aux vacances de la Toussaint, c'est parfait. Cette année, nous y passerons cet été ... J'ai un peur de la pollution vu la chaleur !! :-/

      Supprimer
  2. Nous avons amené les enfants aux carrières des lumières (Baux de Provence) il y a quelques mois, c'était juste magique ! Vous allez vous régaler ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a adoré ! La sortie idéale pour toute la famille !

      Supprimer
    2. Maman happycultrice25 juillet 2018 à 15:17

      Nous n'habitons pas loin de Baux, mais pas encore fait ... ! Je disais à mon mari que cet été, il faudrait vraiment y aller pour prendre un peu le frais ! :-D

      Supprimer
  3. Nous avons vu l'exposition à l'atelier des lumières et on a adoré! On se balade dans les tableaux ou alors on s'assoit par terre et on regarde partout. Une expo hors des sentiers battus que je recommande!

    RépondreSupprimer
  4. Pour un autre point de vue sur ces projections monumentales, dispositifs événementiels plus qu'expositions d'art : https://www.la-croix.com/Debats/Chroniques/guerre-mort-culture-contre-lart-2018-05-02-1200935951 Le point de vue est sans doute radical mais il porte à la réflexion sur ce qu'est l'art et sur les manières de rendre possible la rencontre... Je ne sais pas si cette réaction vous paraîtra pertinente (pour ma part, je ne la crois pas sans pertinence, même si j'en regrette un peu le ton), mais cela vaut au moins la peine de s'interroger. Apprenons à nos enfants (et à nous-mêmes!) à poser leur attention face à un tableau, loin des déluges de couleurs et de musique. Apprenons-leur le(s) parcours du regard, le silence, la perplexité, la durée. Pour l'instant, du moins, c'est comme cela que je vois les choses - mais peut-être d'autres expériences me feront-elles changer d'avis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet éclairage :)
      Ce n'est cependant pas toujours facile.
      Nous avons emmené notre fils de 3 ans aux Baux de Provences. Il est d'un tempérament très actif et moteur. Il a beaucoup couru, dansé sur la musique, vaguement regardé les oeuvres mais globalement nous avons bien profité de l'évènement.
      La semaine suivante, nous avons été voir une exposition à Aix. On l'avait bien briéfé avant "attention, il va falloir marcher et être silencieux". Il n'a pas couru, a été attentif. Nous avons regardé ensemble les oeuvres activement en les décrivant, en cherchant le cheval ou l'arbre dans la salle (merci Elsa pour les idées de comment regarder des oeuvres !). Au bout d'un moment, lassé, il a joué avec une petite voiture au sol et là... nous avons été priés de sortir "vraiment c'en est trop, vous dérangez ceux qui veulent regarder les oeuvres". Quelle tristesse, après tous les efforts de comportement qu'il avait faits :( ça m'a passé l'envie de retourner au musée...

      Supprimer
    2. Je vous ai écrit une réponse un peu plus bas
      Laure

      Supprimer
  5. Je rejoins les pistes de réflexion lancées par Anne. L´exposition est spectaculaire bien sûr mais à l'opposé ,à mon sens, d'un appprentissage d'un regard personnel et intime sur les oeuvres. Si l'on souhaite cette plongée profonde dans l'oeuvre je préfère de loin le musée de l'orangerie et la salle des nymphéas....rafraîchissante par ces temps de grosses chaleurs!

    RépondreSupprimer
  6. Je trouve vos commentaires interessants! Je pense qu'il serait dommage de ne faire que l'atelier des lumières mais ça me semble un spectacle interessant et une approche différente de celle qu'on peut avoir dans un musée. les enfants d'Elsa ayant déjà observé plein d'oeuvres de manière posée et attentive ça peut permettre un pas de coté non dénudé d'interêt?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme toi, je ne trouve pas les deux approches incompatibles, bien au contraire. d'autant que les conservateurs connaissent leur métiers et que les artistes retenus se prêtent à 100% à ce type d'approche. Je crois que Hunderwasser et Klimt ont peint pour que nous nous nagions dans leurs œuvres ! Chouette, on va pouvoir le faire pour de vrai !! :-)

      Supprimer
  7. Nous visons plutôt des petits musées. Aux vacances dernières, nous avons visité le musée Estrine à Saint Rémy de Provence avec la collection de Pierre Bergé sur Bernard Buffet. J'appréhendais un peu car c'est très particulier tout ce noir et blanc/gris mais notre fils a adoré ! il a posé beaucoup de questions sur le pourquoi de ce style et le fait qu'il y avait que 2 salles à visiter l'a beaucoup plus motivé qu'un musée de grande ville classique où le nombre de salles est incomparable. Sa maitresse de GS les avait emmené aussi 5 fois au musée de notre ville cette année-là mais en ne visant qu'une salle et quelques tableaux à la fois et il avait aussi adoré. Il faut donc bien préparer chaque visite et ne se concentrer, en ce qui nous concerne, que sur quelques œuvres. Nous avons profité de la nuit des musées et de notre passage à Paris pour aller au Louvre gratuitement avec lui et y passer 1h30 : au programme selon son choix, l'égypte et les Romains, donc principalement des sculptures. Cela s'est très bien passé. et cerise sur le gâteaux, c'est lui qui a insisté pour aller jeter un coup d’œil à la Joconde, malgré la fatigue. Rappelons que les musées publics sont gratuits les premiers dimanche du mois...de quoi programmer des visites focalisées sur quelques oeuvres pour les enfants sans le surcoût de l'entrée qui est souvent calculé en tenant compte d'un temps d'au moins 2h sur place.

    RépondreSupprimer
  8. 3 ans, c’est vraiment très jeune pour visiter longuement un musée, autrement qu’en train de dormir dans une poussette. Ils ont une durée d’attention limitée et ils n’en sont pas là dans leur développement. Ils ont d’autres besoins, comme jouer aux petites voitures et courir.
    De même, un livre de Victor Hugo n’est pas adapté à un enfant de cet âge, qui préférera un tchoupi. Est-ce ça veut dire que les tchoupi sont mieux ? Non, seulement qu’il y a un âge pour tout. Un âge pour visiter les musées et un âge pour la littérature. Patience :-)
    Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument pas d'accord. :-)
      D'abord, il n'y a pas d'âge pour Tchoupi, parce que Tchoupi c'est poubelle direct. :-D
      Ensuite, les musées, c'est dès la naissance (et même avant). C'est au Musée de s'adapter à l'enfant, et non l'inverse.

      Supprimer
    2. Nous avons le droit de ne pas être d’accord :-)
      Il existe des musées très bien adaptés aux enfants (musées des sciences...). À mon avis, un bébé à mieux à faire que passer 3h dans un musée. Son champs de vision est limité. Le respect de l’enfant, c’est parfois lui lire des livres pour enfants quand il n’est pas capable de comprendre Hugo et lui permettre de courir et jouer. C’est aussi le respect des autres usagers du musée et des œuvres d’art (pour avoir vu un enfant faire rouler ses petites voitures sur des meubles historiques dans un château).
      Nous sommes allés cette année à l’expo de Yakoi, décrite plus bas, aux usa. L’expérience était bien différente : pas le droit de toucher (sauf la dernière salle), temps chronométré. Expérience géniale ceci-dit. Comme quoi, le respect de l’œuvre et des autres n’enlève rien, bien au contraire.
      Laure

      Supprimer
    3. L’ironie de cette conversation, c’est que si tes articles et posts sur Instagram reflètent la réalité, vous allez exceptionnellement au musée d’art...nous y allons plusieurs fois par mois. On se fait chacune l’avocat du diable ! :-D
      Laure

      Supprimer
    4. C'est vrai que décidément nous ne sommes pas d'accord :) c'est super, ça me permet de creuser un peu mes idées sur l'éducation :D
      Je pense qu'un enfant a, dans une même journée, des moments avec des envies motrices et d'autres moments plus orientés vers l'observation. Autant mettre à profit ces moments là...
      De plus, si je pousse vos parallèles :
      On devrait ne leur faire écouter que des comptines mais surtout ni jazz ni classique. (Mon lardon de 3 ans aime, en vrac : Metallica, Cesaria Evora, les comptines de sa crèche, le Lac des Cygnes et Casse-Noisette)
      On devrait également leur commander uniquement poulet frites au restaurant. Le saumon mi cuit avec sa brunoise de légumes et sa purée de carottes au gingembre c'est trop complexe pour un petit palais.
      Comme vous l'imaginez... je trouve que ça ne fait pas de mal de se frotter dès petit à des choses complexes. Ce qui n'empêche pas d'aimer AUSSI le poulet frites :)

      Supprimer
    5. Bonjour Laure!
      Bonjour Elsa!

      Personnellement je pense que l'Art est un droit,au même titre que l'école et qu'il est une composante essentielle de notre environnement.

      Des lors,les enfants,peu importe leur âge,doivent selon moi y avoir accès.

      L'exprerience du Beau est tres personnelle et si certains adultes ont fait des musees des lieux d'interdits,il appartient à d'autres d'en faire des lieux de vie!(une toile devient elle un chef d'oeuvre sous pretexte qu'elle est intouchable?)

      Il est difficile de distinguer ce qui est reellement intellectuellement/physiologiquement inaccessible à nos enfants de ce qui nous semble l'être..je pense qu'ils en sont les meilleurs juges!

      Il serait dailleurs pertinent de comparer la relation des tous petits aux musees à celle qu'ils ont avec le vocabulaire: je ne vois pas en quoi exclure des mots "compliqués" est une bonne economie.Ma fille utilisait à 2 ans des mots soutenus à bon escient juste parce que ca lui plaisit et que je lui avait "permis" de les entendre!

      Quant à Tchoupi et Victor Hugo....c'est un peu le grand écart:-)
      On propose spontanement à nos enfants ce qui nous plait à nous,adultes...chez nous,pas beaucoup d enthousiasme pour Tchoupi...en revanche donner à manger à une reproduction de l autoportrait de Van Gogh,c est l éclate pour ma crevette!"il a faim Van Gogh,tiens Van Gogh,mange,mange!":-))))

      Alors moi je dis oui aux musees pour les tous petits,il y a de plus en plus de visites specialements pensees pour les plus jeunes,et CA MARCHE!!
      (Et si Tchoupi est de la visite dans le sac,c est encore mieux;-))
      bises!

      Kristina

      Supprimer
    6. Laure,
      Hihi, nous allons au musée d'art une fois par trimestre seulement (un peu plus au musée d'Histoire naturelle, tous les deux mois, je dirais) et au musée d'archéologie dès que nous passons à Grenoble (ce qui n'est pas souvent, il est vrai).
      Tu m'a donc battue, je l'admets ! :-D
      Mais pourquoi alors disais-tu que les musées n'étaient pas pour les enfants ?
      Je ne comprends plus rien à cette discussion, pour moi, j'arrête là !

      Je vous laisse, car on part ... au musée, justement ! Cet après-midi, c'est Musée du tisserand dauphinois, à la Batie-Montgascon. Ils proposent des ateliers de tissage pour les enfants, trop bien !!
      s
      P.S. laure, les réseaux sociaux ne reflètent JAMAIS le réalité. Et je ne prends JAMAIS de photos au Musée. :-)

      Supprimer
    7. C’est drôle que tu ne comprennes pas ! Nous allons aux musées d’art...pour nous pardi, les parents !
      Mais je n’ai aucun doute sur le fait que les enfants préfèreraient aller à la plage :-)
      Bon musée
      Laure
      PS: musée d’histoire naturelle, d’archéologie ou du tisserand ne sont pas des musées d’art et sont plus faciles d’accès pour les enfants. On se rejoint !

      Supprimer
    8. La dernière fois qu'on est allé à Grenoble, j'ai demandé aux enfants : "Bon, on va faire quoi ? Vous préférez le Musée ou le cinéma ?""
      D'une seule voix, ils mont répondu : "Le Muuuusééée !" ;-)
      Bon, je n'aurai pas peut-être pas la même réponse à tous les coups, mais l'anecdote est véridique ! :-D

      Supprimer
  9. C'est un point de vue intéressant. Quel est alors le "bon" age pour commencer ? Est-ce que cela ne dépend pas des enfants ? J'ai fait mes premiers pas dans un musée, attirée par un grand papier peint :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bon âge pour commencer ? Je dirai : "quand on est dans le ventre de Maman". Au moins, on en est sûr, à cet âge-là, ils sont sages !! :-D

      Par contre, certains musées sont très mal adaptés aux femmes enceintes : pas de siège etc.). Je me souviens de malaises mémorables avec mon gros ventre où je m'asseyais au milieu d'une salle (enceinte de Louiselle, avec mon bambin d'un an à peine qui crapahutais à quatre pattes pendant ce temps-là ...). Mais les gens étaient très sympas : on comprend facilement que la femme enceinte ait un comportement bizarre (à condition que son ventre se "voit", bien sûr), tandis que les enfants, ben ... On est moins tolérant ... :-(

      Supprimer
  10. Bonjour,
    pour les enfants, je vous recommande chaudement ce lieu à Marseille : le Préau des Accoules - Musée des enfants.
    A portée d'oeil, à portée de main, des jeux pour découvrir les oeuvres, des ateliers, un peu de tout.
    Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce tuyau, Dominique, j'en ferai bon usage !! :-)

      Supprimer
  11. C'est du vécu : expo Yakoi Kusuma à la Vilette en 2008. C'est gratuit, c'est plein de familles nombreuses, ça crie, ça se roule par terre aux milieux des pois... Tant mieux, l'expo est faite pour ça. Petit "igloo" (oeuvre d'art)où l'on peut s'installer confortablement, autour d'une sphère rose lumineuse. On s'assied un bon moment... Arrivent une maman et son petit dans les bras. "BALLON !!" Oui c'est un ballon, regarde ! "BALLON !" L'enfant se lève, saisit la sphère à deux mains... et la fracasse par terre !
    Les gardiens se précipitent, appellent en haut lieu... la maman dit "Oh, la lampe, tu as cassé la lampe ! Regarde les monsieurs ils ont pas l'air contents !" Non les messieurs étaient pas contents parce qu'ils savaient que justement, c'était pas "une lampe" !

    Bref, je n'en tire aucune conclusion mais de l'extérieur la scène était assez rocambolesque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, purée !! Tu crois que la Maman a dû la repayer ? ;-)

      Si c'était fait pour toucher, ce sont les risques du métier ! Si l'enfant casse un truc, c'est l'adulte qui le lui a laissé dans les mains qui est responsable, non ? Et puis, les œuvres d'art sont comme tout : elles meurent un jour. Et ça, c'est plutôt une belle mort, non ? :-D

      Un jour, mon manteau s'est accroché au Déjeuner sur l'herbe de Jacquet ... Je n'ai pas fait exprès, je suis passée trop près, mon vêtement s'est accroché dans les picots ... Ça a arraché un peu de laine qui sont resté sur l’œuvre !!! :-o

      Bon, en même temps, c'est comme ça : les picots accrochent la matière ...

      Si un jour vous tombez sur cette ouvre, regardez bien : vous verrez peut-être des brins de laine bleu foncé, en bas à gauche ... ;-)

      Supprimer
  12. Aller au musée avec un jeune enfant, c'est accepter de s'adapter à son rythme et à ses besoins. J'accepte de ne pas voir toute l'expo, de sortir si ça ne leur plaît pas, ou de m'attarder là où ils en ont envie. Ce n'est donc pas une visite que pour moi.
    J'ai beaucoup appris et reçu en accompagnant des enfants de 2 ans au musée. Danser spontanément en regardant "Boogie woogie" de Mondrian, entrer et sortir 10 fois d'une installation de Yayoi Kusama... Ils ressentent et transmettent l'émotion de l'artiste sans aucun filtre. C'est génial, et ça n'a jamais dérangé quiconque. En fait, il y a souvent des adultes qui nous suivent et nous écoutent, l'air de rien, on fait plusieurs salles ensemble ;).
    Précision : je filtre en amont, pas question d'emmener de jeunes enfants voir Rodin, Bacon ou tout autre artiste qui donne à voir la désespérance et des corps torturés. Et, c'est comme chez les amis : on ne touche pas ce qui appartient à quelqu'un d'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai la même approche, et je filtre aussi. ;-)

      Supprimer
  13. Très inspirant ! Merci beaucoup pour toutes ces bonnes idées !
    J’ai une puce de 7 ans et 2 loulous de 3 ans et demi. Mes loulous de 3 ans et demi sont-ils trop jeunes pour se prêter à cet exercice ? Comment peut on l’adapter pour cet âge ? Encore merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec les petits, on peut se contenter de leur faire décrire l’œuvre, comme on ferait d'un livre d'images. Ils ont toujours beaucoup à dire, généralement, ils remarquent plein de détails ... :-)

      Supprimer