Pages

mercredi 18 octobre 2017

Le goût de la pomme (+ Printable)


Avez-vous déjà procédé à une dégustation ... scientifique ?


Moi, non. Jamais avant dimanche dernier. Enfin, j'avais participé une fois à une dégustation œnologique. C'est un excellent souvenir, mais l'expérience est difficilement reproductible en famille, à moins d'avoir un budget fort conséquent, des connaissances plus que solides, un goût sûr ... et des enfants un poil plus âgés que les miens. 😉


Les pommes, c'est de saison. Ça ne coûte pas cher du tout, les étals regorgent de variétés diverses. C'est bon pour la santé, et ça n'a jamais enivré personne (je crois).


Le matin au marché, j'ai acheté sept pommes différentes, à l'unité - la maraîchère a dû se demander ce que je fabriquais. 

Au moment du goûter, toute la famille s'est réunie autour de la table et nous avons passé un super moment !

Croyez-moi ou pas, mais il ne restait pas un morceau à la fin de séance. 😶

On aime les pommes, chez nous, voilà. 😁


 Voici comment nous avons procédé :

1. J'avais étiqueté chacune d'elle par son nom et nous avons commencé par les nommer, toucher, les soupeser et les humer. Rien qu'à l'odorat, certaines sont plus parfumées que d'autres.


2. Ensuite, nous les avons tranchées. En deux, en quatre. Les textures sont variables sous le couteau. Et la pomme Canada s'oxyde plus rapidement que les autres. 😊 Nous avons coupé un quart de chaque pomme en petits dés et nous avons picoré. Un peu goulûment.


3. Le deuxième quart, coupé à son tour en petits dés, a été mangé avec plus de scientificité : pour chaque pomme goûtée, les enfants remplissaient une fiche d'identité - à télécharger ICI. Je suis très contente de ces fiches car elles correspondent tout à fait aux possibilités actuelles de mes enfants. Ils ont rempli les feuillets chacun leur tour, avec beaucoup de sérieux et d'enthousiasme, sans montrer le moindre signe de lassitude.

Chaque fiche d'identité se compose de trois parties : d'abord, l'enfant note le nom de la variété étudiée, puis il colorie la pomme en fonction de l'aspect de sa pelure (cela donne lieu à d'intéressantes descriptions !) et enfin, il évalue sa saveur. Ici, chacun des membres de la famille a choisi une couleur et entouré le "petit bonhomme" selon son goût propre.


4. Lorsque tout a été rempli, nous avons terminé notre orgie délirante notre dégustation en pleine conscience. Nous commencions à être calés, et nous étions plus centrés sur nos sensations que jamais. L'heure était à la comparaison des variétés entre elle, et au retour sur notre expérience : "Pour la Golden, j'avais dit que je l'aimais comment, déjà ? Ah, oui. Mais finalement, j'aime mieux la Fuji. Un peu moins sucrée, mais plus parfumée, et plus croquante.".

Avec des enfants plus grands (ou des adultes !), il serait intéressant d'ailleurs d'ajouter à nos fiches une liste d'adjectifs à entourer selon les qualités de chaque fruit : croquante, farineuse, juteuse, sucrée, acide, parfumée, etc.

Que d'apprentissages sensoriels au cours de cette séance ! Non seulement nous avons passé un très bon moment tous ensemble, mais en plus nous avons mémorisé le nom de ces pommes et leurs caractéristiques. Et, cerise sur le gâteau, nous savons désormais quelle est notre pomme préférée ... du moins parmi celles-ci.

Mon homme et moi sommes d'accord : nous referons ce type de dégustation. Et peut-être même sans les enfants, tiens ... 😉

8 commentaires:

  1. Quelle belle activité! Il y a quelques semaines nous avons eu droit à une dégustation de pommes diverses et variées au verger conservatoire de notre village. Je trouve l'idée des fiches géniale!

    RépondreSupprimer
  2. Excellente idée ! Je passe toujours un certain temps devant les étals de pommes à ne savoir lesquelles choisir !!!
    En Italie j'ai eu l'occasion de faire une dégustation d'huile d'olive. Surprenant au premier abord, mais j'ai beaucoup apprécié, car on a rarement l'occasion d'en sentir vraiment le goût hors d'un plat, salade... Entre l'huile d'olive premier prix de supermarché et celle pressée à froid à partir des olives que nous venions de ramasser, incomparable...

    RépondreSupprimer
  3. Très chouette activité, qui donne envie d'être reproduite avec pleins de choses !

    C'est peut-être moins dans les valeurs de ta famille, mais je connaissais le principe de l'époque où j'étais étudiante et où nous avions fait un test de dégustation sur des... cookies du commerce :D Par contre, c'était un blind test, mais l'idée était de savoir si un "sans marque" est vraiment moins bon qu'un cookie d'une marque 4 fois plus chère ! Et ma foi, il ne restait aucun cookie à la fin non plus :p

    RépondreSupprimer
  4. super activité ! je vais faire ça avec mes enfants et ma nièce la semaine prochaine !! ça va juste prendre un peu de temps d'acheter les pommes à l'unité :D

    RépondreSupprimer
  5. J'adore cette idée. Je vais profiter des vacances pour faire cette petite activité et j'en profiterai pour sortir les cartes de la pomme :p

    RépondreSupprimer
  6. Super ! La photo de cette dégustation, sur Instagram le week end dernier, tombait à point nommé : lundi matin nous sommes allés visiter un verger, avec ma classe de CP. Du coup, ça m’a donné l’idée de faire goûter différentes sortes de pommes à mes élèves. Beaucoup d’observation, un peu de vocabulaire, et surtout, une bonne dose de vitamines, mes petits CP étaient ravis ! Encore une chouette séance grâce à Coquelipop ! Merci !!

    RépondreSupprimer
  7. Nous avons donc fait cette activité aujourd'hui et j'avoue que se fut un franc succès. Aussi bien Crapouillot que moi avons adoré cette petite dégustation et ce qui en a découlé.
    Mon fils s'est appliqué à remplir ses fiches, puis il a voulu les coller dans un petit cahiers que nous avons décidé de dédier à d'autres ateliers de ce genre.
    Crapouillot a dessiné un schéma de la coupe de la pomme en observant les demi pommes restantes et j'en ai profité pour sortir les cartes des différentes parties de la pomme que je n'avais pas eut l'opportunité de lui montrer jusqu'ici. Il a ensuite légendé son dessin à l'aide des cartes.

    C'est la première fois que mon fils faisais un dessin "scientifique" sur sa propre initiative qui plus est.

    En tout cas je te remercie pour cette formidable idée qui m'a permise de rouvrir la porte vers des petits ateliers scientifiques que mon fils boudait jusqu'alors.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour

    Mes enfants sont encore trop petits (26 et 6 mois) mais je pense que nous ferons ce genre de dégustations car nous sommes très gourmands!
    J'ai pensé à une chanson sur les pommes tirée du cd "Voyages" du choeur d'enfants J.P.Rameau qui évoque différentes pommes (pomme verte, pomme rouge, pomme d'Api, Pomme grise Canada, Pomme blonde...)

    Merci pour votre blog très inspirant que je lis très régulièrement.
    Magali

    RépondreSupprimer