Pages

vendredi 26 février 2016

Faire des listes

"La liste est à l’origine de la culture. Elle fait partie de l’Histoire de l’Art et de la Littérature. 
Que veut la culture ? Rendre l’infini compréhensible et, souvent, créer de l’ordre. 
Et comment, en tant qu’êtres humains, faisons-nous face à l’infini ? 
Comment tentons-nous de saisir l’incompréhensible ?
A travers les listes." 
Umberto Eco


Vous souvenez-vous de mon article sur les différents stades d'acquisition de l'écriture ?

Antonin aborde tranquillement le stade 4 : à présent que l'encodage est maitrisé, il se soucie de produire du sens. En ce moment, le dessin est complètement délaissé au profit de ses premières productions d'écrits - ou plutôt, le dessin est mis au service du texte, et le pare un peu comme les lettrines sophistiquées du Moyen Âge.

"(...) Bois. Bol. Crie. Hurle. (...)"

"Nettoyer et embellir. Pipi caca prout. J'aime bien boire cette petite."

Il s'agit le plus souvent d'une suite de mots ou de phrases, liés entre eux par un lien logique plus ou moins serré - une sorte d'écriture automatique, puisque le Damoiseau écrit avec rigueur tout ce qui lui passe par la tête.

"(...) Antonin est très riche et Louiselle aussi. Tout le monde a plein d'sous. Il a plein d'sous (...)
AX, c'est notre voiture. Oh, ça, c'est un sou. 206, c'est notre voiture.
Maman a 38 ans et moi j'en ai 5. Papa en a 40 et demi. Louiselle en a 3. Étoile brillante"

"Docteur obligé demain. Gilet. Demoiselle. Doré. Argenté. Coussin. Guitare. Glace. Deux liquides. Petit.
Héhé. Aha, c'était bien. Voui, c'est bien, hein. Ahah (...)
Louiselle est très gentille. Antonin est très gentil aussi."

Mais parfois, les choses sont plus structurées. Et une fois de plus, c'est Antonin lui-même qui me donna l'idée de l'activité que je vous présente aujourd'hui un jour que, désespérée par ses goûts fluctuants, je lui dis : "Antonin, il va falloir qu'on se mettre d'accord sur ce que tu aimes manger ou pas ! - D'accord, me répondit-il, je te fais une liste !". :-D

J'ai accroché cet inventaire dans la cuisine, et depuis, à chaque fois que je marmonne : "Bon, qu'est-ce que je vais faire à manger ?", une petite voix s'élève : "Regarde sur ma liste !!" ;-)

"Pâtes sans rien sauf au fromage, pommes, desserts, purée, riz, pommes de terre, bananes, concombre,
radis, raclette, œufs, salade, bonbons, calendrier de l'Avent, papillotes à la noix de coco (= Bounty)"

Il me semble que faire des listes est une manière tout à fait honorable de débuter une carrière d'écrivain, qu'en pensez-vous ? ;-)

Rédiger une liste est une situation d'écriture authentique, pratiquée par tous les adultes. Il s'agit d'un exercice concret, en lien direct avec les objets du monde. Il structure l'esprit (et au stade d'Antonin, permet d'apprendre à séparer les mots), invite à anticiper s'il s'agit d'une liste d'actions à réaliser ou d'objets à rassembler en vue d'un objectif précis.


Voici la petite séance que j'ai proposé à Antonin :

Je lui ai donné un grand panier et demandé de réunir dix "trésors", dix objets qu'il aimait particulièrement. Nous étions dans un moment de grosse excitation (la semaine a été très pluvieuse et les sorties se sont fait un peu plus rares...) et cet exercice a immédiatement canalisé son énergie. Louiselle, bien sûr, a voulu avoir son propre panier, et a collecté, elle aussi, dix objets à travers la maison !

Nous avons ensuite déballé le contenu de chaque panier et nommé les objets un à un.

Puis, j'ai proposé aux enfants cet imprimé-là. Antonin s'est mis à encoder le nom des objets avec enthousiasme, et Louiselle a utilisé cette feuille selon ses propres possibilités. ;-)

Notons que doter la liste d'un titre est un excellent exercice pour "subsumer", comme disent les philosophes : l'enfant fait tomber les objets énumérés sous une catégorie qui les englobe.

"TRESORS : 1. Papier. 2. Pochette. 3. Clavier. 4. Panier. 5. Jeu de Mistrigri.
6. Jeu de Gorilla. 7. Bois. 8. Feutres. 9. Téléphone. 10. Pinceau."

Le Damoiseau a repris l'exercice plusieurs fois. Il prend grand soin des listes réalisées, les relit souvent avec fierté et les range dans une pochette consacrée (Antonin adooore les pochettes !). Comme il a "inventé" le champ lexical il y a quelques mois, il s'est rapidement aperçu que mes imprimés pouvaient accueillir ces ensembles de termes.

"NOËL : 1. Noël. 2. Cadeau. 3. Calendrier de l'Avent. 4. Sapin. 5. Guirlande. 6. Boule. 7. Jouet. 8. Bûche. 9. Réveillon..."

Antonin ne manque jamais d'inspiration, et préfère lister des objets réels ou réaliser ses propres listes "de tête". Mais on pourrait aussi s'appuyer sur un imagier du type "Cherche et trouve". Dans ce cas, mieux vaut favoriser ceux qui ne comportent pas de légendes écrites, si on veut encourager l'enfant à encoder. Pour info, la Mamie des enfants leur a offert ceux de chez Auzou (celui-là et celui-là) : ils sont si riches qu'ils font beaucoup plus de profit que d'autres livres du même type, toujours très en vogue chez nous ! ;-)

Voici à présent quelques idées de listes à adapter en fonction de l'âge et des intérêts de votre enfant, qui pourra ainsi rédiger, selon ses envies...

- une liste de courses (en vue d'un goûter entre petits copains, par exemple).
- la liste de ce qu'il souhaite emporter dans ses bagages aux prochaines vacances.
- la liste des gens qu'il aime. 
- la liste des livres (ou des dessins animés, ou des films...) qu'il aime.
- la liste des ses fêtes préférées.
- la liste des choses qu'il veut faire aujourd'hui.
- la liste des choses qu'il a faites aujourd'hui. 
- la liste de ce qu'il sait faire tout seul. 
- la liste des pays qu'il aimerait visiter.
- la liste de ce qu'il aime dans sa vie (sa famille, sa maison, ses amis...)
- la liste de ses qualités.
- la liste de ce qu'il aimerait faire dans sa vie (peut-être, comme Louiselle : faire du deltaplane et voler en montgolfière ?)
- la liste des choses qu'il voudrait fabriquer.
- la liste des choses qu'il voudrait apprendre. 
- des listes de records issues de ses recherches : les dix montagnes les plus hautes, les dix coureurs les plus rapides, les dix animaux les plus rares...
- la liste des listes qu'il a à faire. ;-)
...
Si vous avez d'autres idées, je prends, merci ! ;-)

Je termine par deux coups de cœur littéraires susceptibles d'inspirer nos jeunes auteurs à partir de 5 ans :

- Liste générale des enfants du monde entier, Pef, Rue du Monde, coll. "Pas comme les autres", 2003.

- Les listes de Wallace, Barbara Bottner, Gerald Kruglik, Olof Landström, Casterman, 2011.

Enjoy ! ;-)

29 commentaires:

  1. Ce mercredi, ma fille 6 ans et demi, aimerait faire mille et une choses et s'énerve toute seule car elle ne sait pas par où et par quoi commencer. Je lui propose de faire une liste en lui disant que lorsqu'elle aura terminé on regardera ensemble ce qu'il est possible de faire dans l'après midi et si nous ne pouvons terminer sa liste nous la reprendrons samedi. "Bonne idée maman". Et bien en faisant sa liste elle a fait un superbe tri et elle a sélectionné ce qui lui tenait vraiment à coeur, cela a donné :
    -Allé au zoo
    -Rantré
    -Ro gardé un 2 film
    -Fére un gatau
    Je lui ai suggéré de commencer par ses devoirs (elle est au CP et elle a à lire une phrase ou une liste de syllabes chaque soir), elle a donc rajouté :
    -gomancé par les devroi
    Nous sommes allées au zoo et avons passé un bon moment, pour le film et le gâteau ce sera pour samedi (pluie et orage, d'après météoF, par chez nous!!!) à moins qu'une nouvelle liste ne voit le jour !!
    Ludivine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ludivine, j'adore !! +++
      Je n'avais pas pensé à cet aspect de la question : "Comment les listes peuvent sauver votre mercredi (et votre semaine toute entière !)"
      :-D

      Supprimer
  2. J'adore les listes :-D !
    Et j'aime beaucoup celles d'Antonin ! Je trouve qu'il a déjà une belle écriture :-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, alors il n'y a pas que moi qui le dit !! (s'exclame la mère éperdue de fierté !!)
      Je trouve son écriture HYPER régulière, et cela me fait penser au père de mon mari qui a une écriture magnifique... notamment quand il écrit en capitales !! :-O C'est dingue, serait-il possible que cela soit héréditaire ??
      (Ou alors, la fierté m'aveugle, ça doit être ça !!) :-D

      Supprimer
  3. Dans le système américain où on ne semble pas s'encombrer de débats que je considère stériles sur les "méthodes de lecture"(et où on produit parait-il désormais de petits lecteurs plus performants qu'en France! ) on accorde dès la maternelle une place importante au travail de la constitution d'un capital mots immédiatement identifiables. (tout en travaillant également beaucoup le codage - decodage par ailleurs!) Du coup ma fille rapporte et produit énormément de listes des "mots qu'elle sait lire/écrire" (=dont elle a mémorisé l'orthographe correcte ). Elle aime bien aussi faire des listes de personnages: les princesses, les super-heros (rebaptisée par ses soins la liste des garçons ), les personnages de la reine des neiges... Elle fait aussi des listes des titres de livres rangés dans sa chambre... mais c'est une jolie idée ces histoires de listes... En tant qu'à dulte j'avais beaucoup apprécié la lecture de l'art des listes de Loreau! En tant qu'enseignantr, j'en faisais produire pas mal en PE à mes GS: mes copains, mes jouets préférés etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, nous sommes bien d'accord : les débats sur les méthodes de lecture sont stériles ! :-D
      Enfin, "stérile" n'est peut-être pas le mot vu de nombre de brouilles que ce pseudo "débat" a engendré... Mais voilà une fois de plus un faux sujet magnifiquement gonflé par les médias en vue de déboulonner un certain gouvernement, et dont notre oncle Gustave (qui n'a jamais vu un enfant de sa vie) ne manquera pas de s'emparer avec fièvre (et deux - trois verres dans le nez) au prochain repas de famille...
      C'est fatiguant, hein ? ;-)

      Mémoriser un mot est une procédure absolument nécessaire - surtout en français, hélas, langue particulièrement tordue qui nécessite quasiment d'apprendre l'orthographe de TOUS les mots par cœur... Et n'en déplaise à l'oncle Gustave, la syllabique se révèle impuissante à nous faire déchiffrer le mot "femme" ou le mot "clown"...

      Mais l'activité cérébrale visée n'est pas du tout la même. Quand on mémorise, c'est l'hippocampe qui travaille, et quand on encode, c'est le lobe frontal (si mes souvenirs sont bons). En fait ici, mon objectif est de faire encoder, voilà tout. D'ailleurs, si l'enfant dispose de légende, il ne mobilise même pas sa mémoire, il copie. La copie est également un exercice à maitriser, ceci dit, mais l'enfant apprend en copiant (notamment l'orthographe des mots) uniquement s'il sait encoder et dispose d'une mémoire de stockage bien musclée. Voilà pourquoi je ne favorise pas du tout la copie avant l'élémentaire. :-)

      Supprimer
  4. Vos enfants m'épateront toujours :-)
    Ici, le grand qui a 6 ans et demi n'a jamais fait de listes mais il aime écrit des petites indications dans ses dessins (par exemple : Interdit aux voitures sur un chemin qu'il a dessiné)ou faire des affiches.
    Hier, après avoir creusé des tranchées pour faire passer des tuyaux (C'est son idée. Il voudrait faire couler l'eau du fossé, qui passe dans la cour, directement dans la mare aux canards qu'il a creusé pour éviter de transporter l'eau avec un seau), il nous a dessiné un plan pour nous expliquer où il compte faire passer ses tuyaux. Plan qu'il a légendé, bien sûr. J'ai adoré :-)

    PS : ça n'a rien à voir mais quand votre livre sera-t-il publié ? En août comme prévu au départ ?

    Elo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouah, super le plan légendé ! Voilà un projet aussi concret qu'élaboré, c'est à mon tour d'être épatée ! :-O
      Pour la sortie du livre, oui, oui, c'est toujours août, comme prévu ! :-)

      Supprimer
    2. Hâte, comme beaucoup, de découvrir ce livre.

      Supprimer
  5. J'ADORE les listes !!
    J'en fait à longueur de journée ( liste des travaux à finir, du petit mobilier à acheter, des choses à faire durant le week-end, des livres à lire bref je ne m'arrête jamais ) ^^ et mon petit n'est jamais loin et m'observe! Trop hâte de lui en proposer,il adore déjà à l'oral me dire "maman on dit tous les méchants :sorcière, fantôme, monstres ; maintenant les instruments de musique etc. "
    Il est sur que cet article va me faire réfléchir sur la production décrits chez mes élèves , j'avais déjà lu sur le sujet mais merci pour cette piqûre de rappel !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les sujets de prédilection de ton fils montrent bien que bâtir une liste est un excellent exercice de catégorisation... :-)
      Tu as quel niveau de classe cette année, déjà, Titia ? :-)

      Supprimer
    2. ^^
      Des CLIS ( maintenant on dit ULIS école), des élèves ayant des troubles des fonctions cognitives. Je suis certaine qu'écrire des listes peut en débloquer plus d'un!

      Supprimer
    3. Bien sûr, je me souviens, maintenant ! ;-)

      Supprimer
  6. Génial!!!
    En fait je me rends compte que j'avais oublié toutes les étapes nécessaires pour arriver à l'écriture ... bah oui, 6 ans de maternelle on en oublie les fondamentaux ;-) Et puis avec mon zèbre à la maison, toutes les étapes ont été acquises en même temps il y a bien longtemps!
    Mais je sais ce que je vais tester avec mes petits élèves en écriture spontanée, ils ont tellement peur de tenter d'écrire un mot qui ne vient pas du fichier référent ou du tableau ... je n'y arrive ... je vais tenter par la liste des gens qu'ils aiment, je suis certaine que ça va les motiver et oser les lancer! Je te tiendrai au courant ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais eu de Grande section, mais je pratique la liste en élémentaire avec toujours beaucoup de bonheur : la séquence est adaptable à n'importe quel niveau de classe, et il est facile de doter les élèves très jeunes (ou en "difficulté") de banques de mots réalisées collectivement ou individuellement.
      Je veux bien ton retour sur ton expérience si tu as le temps ! :-)

      Supprimer
  7. Génial !
    Une liste à ajouter : la liste des petits bonheurs du jour / de la semaine / avec mamie, etc...

    Chez nous, point de liste (les miennes sont sur W*nderl*st, ou Ev*rn*te donc dématérialisées, je ne leur donne pas un bon exemple). En revanche, je n'ai plus une seule enveloppe : c'est que mes filles font leur courrier pendant que je gère la paperasse. Et comme ils sont presque 30 par classe (en PS et en GS !!!), ça fait beaucoup d'enveloppes !!!

    Voilà comment ma grande a écrit "je t'aime pour toujours de tout mon cœur on va se marier avec une traine" à son amoureux... Et je n'ai même pas eu le temps de prendre en photo sa première lettre d'amour... :/

    Ma cadette écris surtout les prénoms. Ce qui pose un problème : son amoureux à elle s'appelle Luc. Et elle écrit souvent de droite à gauche... Alors quand elle me demande de relire, je fais attention ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Oops !

      Super, la liste des petits bonheurs !! Je vais l'ajouter.

      Oh, la première lettre d'amour, quelle merveille !!
      Et ta cadette qui écrit les prénoms, quelle performance !! (le fait que ce soit de droite à gauche n'étant bien sûr qu'un misérable détail, n'en déplaise au petit Luc...). :-D

      Supprimer
  8. pour une fois que je peux mettre en valeur ma passion des listes, et même la transmettre !
    et je vais relire de ce pas ton précédent article : merciiii

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf, Ana, les vacances se terminent aujourd'hui, et je n'ai pas réussi à répondre à ton mail... La honte... :-( Bon, ne désespère pas, hein ??

      Supprimer
  9. Article très intéressant! Et quelle magnifique citation d'Umberto eco, j'adore! C'est tellement évident. Ton article arrive à point pour faire écho à ce qui se passe chez nous! Mon fils de 4 ans et demi s'est mis à faire des listes spontanément ces derniers jours. Il a commencé à légender ses dessins il y a quelques semaines et là c'est le tour des listes. Il va par exemple lister les dinosaures qu'il connaît ou qu'il va utiliser dans son prochain jeu, ou les parties du cheval. Je suis moi-même une grande adepte des listes! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, j'aime beaucoup les listes de ton fils ! cela me fait réaliser qu'on peut s'appuyer sur les cartes de nomenclatures pour bâtir des listes (liste des légumes de saison, liste des animaux de la ferme, et liste des dinosaures, oui ! dont je reparlerai incessamment par ici !)et aussi sur les puzzles montessorien d'anatomie et de botanique (parties du cheval, mais aussi de l'arbre, de la feuille, de l'escargot...). Merci !
      Ah, ces listes, que de possibilités !! ;-)

      Supprimer
  10. C'est une super idée. Pour l'instant nous utilisons les listes pour décoder (listes des courses, listes des choses pour la journée...)

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Elsa,

    Je me permets de t'écrire car je suis en plein questionnement à propos de l'apprentissage des lettres chez ma petite Mathilde, 3 ans 1/2. Je vois qu'Antonin maitrise de mieux en mieux l'écriture au travers de ses listes, et je vois aussi qu'il écrit en lettres bâton. C'est là tout l'objet de mon questionnement, car si je sais que tu ne suis pas la pédalo montessori à la lettre tu t'en inspires beaucoup, et que cette méthode préconise l'apprentissage des lettres cursives en premier lieu.
    Mathilde est en petite section dans une école "classique", mais participe à des ateliers montessori une fois par semaine. J'essaie quant à moi de lui proposer des petits activités à la maison, art et montessori, franchement inspirées par tes articles!
    A l'école, c'est lettres bâtons, comme tu le sais très bien. Mathilde maitrise le son et l'écriture des lettres M, E et H. A l'atelier Montessori, elle vient juste de commencer les lettres rugueuses en cursives bien entendu. Pour l'instant, elle n'écrit rien en cursive. A la maison, je viens de finir la confection des lettres rugueuses en cursives, mais je n'ai encore rien présenté. Je n'arrive pas à me lancer. Pourtant, je pense qu'elle est vraiment dans une période sensible car elle fait des lettres dès qu'elle a un crayon dans la main (qu'elle e tient d'ailleurs pas encore vraiment correctement mais m'envoie paitre dès que j'essaie de corriger...aurais tu une suggestion? ), elle fait des lettres avec ses couverts, demande à lire tout ce qu'elle voit, se plaint de ne pas savoir lire ses albums, etc... Alors je voudrais vraiment lui proposer des choses, mais je ne sais pas trop comment me dépatouiller entre les lettres bâtons et les cursives. Est-ce que je suis la ligne Montessori en restant sur mes lettres rugueuses à la maison et elle fait autrement à l'école? Est ce que cela ne va pas la perturber? Est ce que je l'encourage avec les lettres bâtons? Est ce que je fais les deux en même temps? (Nous avons l'abécédaire à toucher de Balthazar, et l'extraordinaire abécédaire...). As tu fait les lettres rugueuses cursives avec Antonin? Pourquoi n'écrit-il qu'en bâtons?
    Bref je suis un peu paumée dans tout ça...Je suis allée faire des recherches sur ton ancien blog, j'ai lu pas mal de choses, mais j'ai besoin d'une réponse un peu plus personnalisée car je n'arrive pas à m'y retrouver. Je te remercie d'avance pour ton aide!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Maman de Mathilde !

      Pour la tenue du crayon, ne t'inquiète pas : l’acquisition est en cours ! Elle a une Maman attentive + une enseignante attentive (promis les enseignants y sont très attentifs en PS !!) + des éducateurs Montessori en atelier... BREF : don't worry !

      Si dans un an elle a toujours une mauvaise posture, recontacte moi ! Il y a des outils spécifiques, mais à mon sens, pour le moment, c'est trop tôt.

      Est-ce que tu suis la ligne Montessori en restant sur mes lettres rugueuses à la maison alors que ta fille fait autrement à l'école?
      OUI. ;-) ta fille est tout à fait capable d'apprendre les deux graphies de front, c'est d'ailleurs ce qu'elle fait déjà en atelier Montessori, si j'ai bien compris.

      Est ce que cela ne va pas la perturber?
      NON. Comment font les enfants bilingues, d'après toi ? Ils apprennent deux fois plus vite en faisant plein de liens partout. ;-)
      Blague à part, il y a une cohérence profonde dans tout cela : les deux graphies existent dans notre monde, nous ne sommes pas en train de leurrer nos enfants, tout de même ! Cela s'appelle "apprendre dans la complexité". Le monde, c'est complexe. Il y a plein de manière d'écrire les lettres. T'inquiète, ta fille l'a remarqué, et cela ne la gêne pas du tout. ;-)

      Est ce que tu l'encourages avec les lettres bâtons?
      NON. L'écriture en capitales désapprend le geste de l'écriture. Puisqu'elle l'apprend en classe (je précise que ce n'est plus au programme, mais le temps que ça pénètre dans les mœurs...) elle va s'en emparer. Tant pis. Ou plutôt tant mieux. Garde ta ligne de mire.

      Est ce que je fais les deux en même temps?
      NON. Pourquoi ? Elle voit les capitales en classe, cela suffit.

      Si j'ai fait les lettres rugueuses cursives avec Antonin (et Louiselle) ? Je 'ai fait que cela. ;-)

      Pourquoi n'écrit-il qu'en bâtons? (Et sa soeur qui commence à s'y metrtre !) Parce qu'il est encore petit (5 ans). Les enfants de son âge qui ne connaissent que l'écriture cursive en sont sensiblement au même point (ceux que je connais, du moins, scolarisés en école alternative). L'apprentissage de la cursive, c'est difficile. Les lettres capitales ont quelque chose de visuellement et gestuellement plus "découpées" : c'est pour cela qu'elles ont été adoptées en classe , parce qu'elle permettaient à l'enfant d'écrire en autonomie avant de maitriser le geste de l'écriture (je ne cautionne pas, hein...).

      J'espère avoir aidé. Relance-moi au besoin, et raconte-moi les avancées de Mathilde ! ;-)

      Supprimer
    2. Oh merci Elsa pour ta réponse! Je suis vraiment rassurée!
      Bon, maintenant il va falloir attendre que Mathilde veuille bien que je lui présente les lettres rugueuses... J'ai essayé et pour le moment elle refuse. Je suppose qu'un jour viendra. Lorsque j'écris en cursive, elle se fâche et dit que "ce n'est pas comme ça qu'on écrit". GGRRR merci l'école et les lettres bâtons!
      A suivre...

      Estelle (c'est mieux que maman de Mathilde! :-)

      Supprimer
    3. Je n'avais pas lu le message d'Estelle mais je suis contente de ne pas avoir raté tes réponses Elsa, parce que je suis moi aussi en plein questionnement sur ce sujet pour Soren, 3,5 ans.
      J'ai abandonné l'idée d'appliquer une quelconque progression pré-établie (notamment Montessori), par manque de temps, d'argent pour certains matériels et surtout par manque de formation ! J'ai décidé d'observer et d'essayer de suivre les intérêts de Soren. Les lettres l'intéressent depuis 3 mois environ donc j'essaie de mettre en place quelques activités/jeux pour le soutenir dans ses découvertes. Comme tu le sais, il est en Calandreta donc il baigne dans l'Occitan toute la journée, dans une classe PS-MS. Il s'intéresse aux lettres de son prénom bien sûr (en capitales) mais demande aussi "à qui sont les autres lettres ?" ! Du coup, depuis le début de l'année je me suis replongée dans tous tes articles sur le sujet et j'ai "copié" (oui oui !) pas mal de choses. Nous avons commencé le jeu "je devine" mais Soren n'est pas très à l'aise, pourtant si j'insiste un peu, il y arrive bien ! Ensuite, l'Abécédaire et l'extraordinaire abécédaire de Balthazar nous permettent de mettre en correspondance les sons et les graphies (j'ai à peine évoqué les cursives pour l'instant). Et comme toi, j'ai "fabriqué" un petit alphabet mobile magnétique en capitales, et imprimé et plastifié les grandes lettres de l'article "Pré-écriture" (quand je dis que j'ai copié !!).
      Bref, je me disais qu'avec ça, j'étais parée pour quelque temps, et qu'il n'y avait plus qu'à suivre Soren. J'envisageais pour plus tard l'achat des cursives rugueuses et d'un alphabet mobile en bois.
      Mais en lisant tes réponses...je me demande si je devrais d'ores et déjà introduire les cursives plutôt que d'"encourager" la découverte et l'apprentissage des lettres capitales. Et plus largement, je me demande comment m'y prendre, oui, rien que ça !
      C'est là que je sens que l'absence de formation me manque. Je crains de "mal faire" et parfois je me dis que je devrais laisser faire l'école sur les apprentissages formels et simplement le soutenir dans ses autres découvertes mais il commence clairement à être demandeur. Il aime beaucoup par exemple retrouver et entourer les lettres de son prénom (ou de Papa, Maman, Bébé...) dans des tableaux où toutes les lettres sont mélangées. Donc je lui ai imprimé plusieurs "jeux" de ce type, il apprécie.
      Bref, pour faire court, je ne sais pas trop quoi faire :-D !
      Elsa, à l'aide ;-) !! Merci !

      Sinon ici tout va bien, Bébé est attendu pour dans 3 semaines maximum, ça approche...

      Supprimer
  12. Salut Elsa
    j'ai écris un long commentaire hier, qui s'est affiché puis il a disparu après :-/ même chose sur instagram, j'avais commenté un jour ta photo mais cela disparaît avec la publication.
    J'avais que j'ai adoré les "Pat san riin sauf au fromage" :-) maginifique le petit antontin! je continue à vous suivre chaque jour. J'avais arrêté de commenter car j'avais la tête dans l'air un moment et je viens de me prendre ma décision: je redeviens femme au foyer (pas pour tout de suite, mais après l'arrivée d'un second bébé).
    Et oui, je quitte le monde professionnel et mes milles et un dipolomes machin chouette, avec des accréditation internationales...
    je souhaite faire ce que j'aime vraiment: être chez moi et écrire des livres.
    Voilà pour ma vie privée ! je t'informe que moi aussi j'attend ton livre :) on peut pas avoir une idée sur le sommaire ? :) dès que tu peux, tiens nous au courant.
    Pour l'apprentissage de la lecture, mon fils a appris rapidement les lettres avec les 3 caligraphies (en 10 jours) à 3 ans. quand j'appelais chez moi à la nounou, je l'entendais entrain de répéter tout seul : mmmmmmm, rrrrrrrr, ssssss, et mon coeur de mère pleurait car je voulait vraiment être à côté pour l'aider.
    Actuellement, il déchiffre des syllabes et écris avec le clavier ou les lettres en bois, mais jamais avec un stylo (il ne sait pas du tout utiliser ses mains!). Des conseils pour aborder la prochaine phase ?
    hakima

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhââ, ben, Hakima, c'est fou que tes commentaires disparaissent comme ça ! En tout cas, moi, j'ai lu ton premier, c'est sûr !! Où est-il (par contre, sur IG, rien !) ??

      Bref : Je suis très heureuse d'avoir de tes nouvelles, et pour parler de cœur à cœur, et bien, je ferais bien comme toi, voilà ! :-D
      Je trouve difficile de travailler en étant Maman, mais je doute que l'éducation nationale me permette de prendre une pause de 10 ans... :-D

      A 3 ans, c'est trop difficile d'écrire, encore !!
      Mais proposer un clavier ou un alphabet, c'est parfait !

      Tu peux proposer les lettres rugueuses à ton fils, et quand il sera prêt tu verras ces lettres fleurir ses dessins...

      Mais il a le temps, encore, hein ! ;-)

      Supprimer