Pages

mercredi 22 avril 2015

Menu enfant : "Avec les doigts"


Voilà bien longtemps que je n'ai pas parlé alimentation sur ce blog ! Pour me faire pardonner, j'inaugure aujourd'hui une nouvelle série, qui tentera de rendre compte des menus ayant plu à mes enfants...

Je dis bien "tentera", car la tâche n'est pas aisée. Antonin persiste à ne "rien" manger, et Louiselle n'est pas dans une phase de curiosité gustative aiguë. Comble de malchance, leurs goûts changent plusieurs fois par semaine - si ce n'est plusieurs fois par jour - et ce qui a plu au déjeuner peut être boudé au dîner suivant.

Mais enfin, avoir quelques menus types sous le coude peut s'avérer bien utile - à moi, certainement, mais peut-être aussi à d'autres... même s'ils ne sont pas garantis sur facture !

Voici aujourd'hui un menu printannier, à déguster dehors avec les doigts - euh, sauf le dessert, mais ce serait facile à arranger en proposant un gâteau maison ! :-)


Remarques et recettes :

- Les saucisses de soja (ici, des "Viennoises", de Taifun) sont aux enfants végétariens ce que les Knackis sont aux petits carnivores : un délice sans nom. Ici simplement coupées en rondelles, et proposées froides, je suis certaine que tout sera avalé.

- Les galettes pommes de terre/épinards : Vous aviez reconnu, évidemment, la recette de légumes planqués... Parce que si je propose quelque chose de vert comme ça pof ! dans l'assiette, je suis sûre que les enfants ne vont seulement pas y porter les lèvres... :-(

Avertissement : Antonin a dévoré son médaillon hier soir sans ciller, mais aujourd'hui (il en restait), il n'a seulement pas voulu y goûter... Quant à Louiselle, elle aime, mais n'en fera pas des folies non plus... Mais une demi-victoire est pour moi une victoire totale si je parviens à faire avaler trois grumes de flavonoïdes à mes enfants, alors... J'ajoute que moi, je me suis régalée.

Pour les préparer, c'est simple et rapide : Faites cuire 100g d'épinard à l'eau bouillante salée, puis hachez-les menu. Parallèlement, faites cuire 200g de pommes de terre, puis écrasez les deux légumes en mélangeant intimement pour faire une purée plustôt lisse. Ajoutez 125 g de farine, une pincée de sel, et façonnez de petits médaillons : plus c'est petit, plus c'est mignon, plus c'est mangé ! Faites frire des deux côtés dans un peu d'huile, et égouttez sur du papier absorbant avant de servir.

- Les crudités : Louiselle raffole des tomates cerises, mais Antonin ne les supporte pas. Le Damoiseau a connu un engouement pour le concombre, qui n'a duré que le temps d'une saison - il faut dire qu'on en a tellement mangé, du coup, qu'il s'est peut-être lassé. Les radis (du jardin !) ont semblé concilier un temps les faveurs des deux enfants - mais depuis quelques jours, Louiselle a remarqué qu'ils piquaient. Ah bien oui, je me disais aussi... Bon, Antonin continue d'en croquer une bonne poignée à chaque fois que j'en propose... Pourvu que ça dure !

- Le Petit Suisse à la banane : Attention, à la maison, il ne suffit pas d'écraser la banane à la fourchette, tûttûttûtt !! Gare aux "petits bouts" (phobie du Damoiseau) !! Le laitage et le fruit sont donc longuement mixés pour obtenir une texture plus lisse que lisse. Voici un dessert simple et complet qui permet d'éviter le sucre ajouté et qui plait beaucoup.

Bon appétit ! :-)

(Et je suis preneuse de menus simples et équilibrés qui plaisent à vos enfants, si vous avez ça dans vos tiroirs !!)
:-)

1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup votre blog (que j'ai découvert grâce au 1er). J'ai un petit Antonin à la maison moi aussi, et la phobie des petits bouts m'a fait sourire (idem ici).
    Votre blog est plein d'infos très intéressantes. je me passionne aussi pour la pédagogie sans pour autant avoir franchi le pas d'en faire mon métier. Merci pour tous ces partages très inspirants.

    RépondreSupprimer