Pages

dimanche 11 janvier 2015

Apprendre à coudre


C'était annoncé : ayant constaté qu'Antonin maitrisait à présent le laçage "dessus-dessous", j'ai profité de ma dernière virée grenobloise pour me procurer le nécessaire de base pour sa première leçon de couture.


J'ai choisi une toile 5.5 points, à la trame bien visible, et un tambour à broder d'à peine 20 centimètres de diamètre. Pour l'aiguille à broder, j'ai pioché dans ma réserve personnelle, mais je sais qu'il en existe aussi en plastique coloré - plus adaptées si vous proposez cette activité dans un cadre collectif. Dans un premier temps, on propose des aiguillées de fil double pour éviter que ce coquin de coton ne s'échappe du chas. N'hésitez pas à acquérir un panel de coloris varié, c'est un élément très attrayant pour les petits - quant à moi, oui, il faut que je refasse mon stock ! Les enfants cousent de très longs points et une aiguillée de 25 cm ne dure pas longtemps ; cela permet de varier les teintes ! Je ferai une razzia de couleurs lors de ma prochaine descente dans une mercerie... et j'en profiterai pour acheter aussi un "enfile-aiguille", je suis certaine qu'Antonin apprendra très vite à s'en servir ! :-)


Les enfants sont fasciné par le geste de coudre - le va-et-vient de l'aiguille et le dessin du fil. Pour commencer, placez-vous à côté de l'enfant et observez ensemble le matériel en le nommant : "tambour", "toile", "vis", "aiguille", "chas", etc. Aidez l'enfant à placer le morceau de toile, préalablement découpé aux dimensions, sur le tambour, en actionant le petit écrou.  Enfilez votre aiguillée avec des gestes lents, et désignez clairement l'avant et l'arrière du travail avant de commencer, par l'arrière, en commentant vos gestes : "On commence par derrière, je ne vois pas ma main, et hop ! L'aiguille apparait quand je pique ! Je tire l'aiguille jusqu'à ce que ça bloque : c'est à cause du nœud, regarde ! Puis, je pique dans l'autre sens...". Après quelques points, donnez le matériel à l'enfant. Dans un premier temps, il vous faudra tenir le tambour ; laissez ensuite l'enfant se débrouiller dès qu'il a compris la technique. Rappelez-lui simplement, le cas échéant, de ne jamais poser le tambour à plat sur ses genoux : il risque de se piquer, ou de fixer ses vêtements à la toile ! Certains petits très verbaux commentent leurs actions - ce n'est pas le cas du Damoiseau  ; n'hésitez pas à enregistrer leurs remarques ou à les prendre en note ! :-)


Plus tard, lorsque l'enfant est prêt, on peut proposer des boutons, des perles, des coquillages troués ou des rondelles à fixer sur la toile, puis de petits morceaux de papier de soie. Ensuite, les enfants peuvent coudre des morceaux de tissu ensemble, broder des motifs simples (le point de croix peut être enseigné dès 5 ans), fixer des glands ou autres ornements à des chutes de tissu...

Encore une affaire à suivre, donc ! ;-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire