Pages

lundi 29 décembre 2014

Décembre 2014 : Sensoriel

Antonin a 3 ans et 11 mois.
Louiselle a 31 mois.


Alors, voilà : les articles pseudo-hebdomadaires, qui s'intitulaient depuis un an "Notre semaine" deviennent des publications mensuelles ! Quatre à cinq fois plus longues, donc, en théorie... Je suis en recherche quant à une formule adaptée pour présenter nos activités pédagogiques sans lourdeur, et je me dis : pourquoi ne pas publier ces articles découpés par domaines d'activité ? C'est bien sûr complètement artificiel, puisque tous les savoirs sont interpénétrés... Mais c'est une présentation qui a le mérite d'être claire et familière, peut-être est-ce une solution ?

Dites-moi ce que vous en pensez ! ;-)


Voici donc pour aujourd'hui le premier volet de nos activités mensuelles, axé sur le sensoriel ! :-)


J'ai exhumé l'escalier marron de nos cartons, et Antonin, qui ne s'y était jamais intéressé, s'est empressé de le monter parfaitement "pour montrer à Louiselle"... :-/


Du coup, je l'ai autorisé à mixer ce matériel avec la tour rose. Ce qu'il a fait, secondé par sa petite assistante, d'une manière très personnelle.


J'ai enfin proposé la mise en paire thermique que je projetais depuis des mois. Idéalement, la température de l'eau doit être vérifiée avec un thermomètre (37, 47, 27 et 17°C). J'ai procédé beaucoup moins scientifiquement, en plaçant une paire de bouteilles (les nôtres ont contenu du yaourt liquide) au réfrigérateur ; j'ai rempli la deuxième d'eau tempérée, et j'ai proposé une graduation d'eau tiède et presque chaude pour les deux dernières. Les mises en paires n'ont posé aucun problème à Antonin, et les enfants ont vraiment apprécié cette activité - le vocabulaire associé "glacé", "tiède", etc. est bien intégré.


L'inconvénient, bien sûr, c'est que c'est une activité qui doit être "consommée" dans les minutes qui suivent la préparation... Mais elle vaut vraiment le coup, je trouve, d'autant qu'on la proposer à tous âge - les enfants plus grands peuvent d'ailleurs se charger de remplir eux-mêmes les bouteilles.

Quelques semaines plus tard, je réitérais, en ne préparant cette fois qu'une série de bouteilles et en proposant à Antonin de les ranger en les ordonnant, de la plus froide à la plus chaude. C'était la première fois que je proposais à Antonin de faire une graduation ("ranger du plus... au moins...", ou inversement), et il s'est acquité de sa tâche sans l'ombre d'une hésitation. Voici donc un nouvel exercice à décliner à toutes les sauces (plus ou moins rugueux, plus ou moins aigü, plus ou moins rouge...), à suivre ! :-)


Dans le même registre, il y avait longtemps que je voulais proposer une mise en paire olfactive. Dans un premier temps, j'ai joué à l'apprenti-sorcière et essayé de concocter 5 "parfums" à base d'infusions bien concentrées dont j'ai imprégné ensuite de petits morceaux de coton. Je craignais (peut-être à tort...) de faire inhaler des huiles essentielles et j'avoue m'être donné un peu de mal... pour constater assez vite que l'activité était totalement hors de portée de mon Damoiseau (et même assez difficile pour les adultes présents...).

Mais une activité n'est jamais proposée en vain. Si les mises en paire était infaisables, les enfants ont quand même pris beaucoup de plaisir à humer le contenu des flacons. L'expérience sensorielle fut bien effective ! Ce qui me décida à réaménager l'activité beaucoup plus simplement...


J'ai cette fois limité le nombre de flacons à 3 paires, et disposé à l'intérieur des épices aux parfums très contrastés (ici, cumin, cardamome et clou de girofle).

Bien sûr, les enfants s'appuient sur la vue pour effectuer les mises en paire, mais cette première version de l'exercice leur permet tout de même d'exercer leur sens olfactif. À complexifier progressivement tout au long de l'enfance... et même après ! ;-)


Et puisque le temps est resté très doux jusqu'à tout récemment, les enfants ont beaucoup joué dehors... Être dehors, c'est déjà faire une expérience sensorielle...!! Mes propositions en extérieur ne recevraient pas le même accueil, j'en suis sûre, si je les faisais dans la maison...


Ici, sur une table basse, j'ai disposé : nos petits miroirs incassables, divers matériaux (billes chinoises, mini-cubes, et sel fin) et outils (pinceaux brosses, petites cuillères).


Je n'ai même pas eu le temps de photographier ma proposition : les enfants se sont jeté dessus ! :-)


Je voulais tester nos miroirs en extérieur depuis longtemps, et je n'ai pas été déçue. C'est vraiment magique de manipuler sur un fond... de ciel ! Surtout quand il est bleu ! ;-)


Je sais à présent où acheter les billes chinoises... : en magasin de jouets, tout simplement ! Bien oui, ce sont des billes, après tout ! :-)


Les enfants ont transvasé - à la cuillère, à la main ou au bol, il ont tracé - au doigt ou au pinceau. Ils ont assemblé, compté, décrit. Mais ont catégoriquement refusé de ranger. "Non, Maman, on veut garder tout ça sur la table POUR TOUJOURS." Grrr. Je n'ai pas réussi à les convaincre, et j'ai fait le ménage en solo... :-(


À très bientôt pour la suite de ma récap'... volet "mathématiques" !! :-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire